Flower, toujours aussi envoûtant, même sur PS4.

Flower est un gros titre du PlayStation Store de la PlayStation 3 ! Le jeu développé par ThatGameCompany (qui sont aussi à l’origine du merveilleux Journey) se devait alors d’arriver sur PlayStation 4 au lancement de la console. De plus, cela permettait de compter un jeu supplémentaire dans le line-up, une manière aussi de le gonfler artificiellement. Seulement, resortir ce jeu 5 ans plus tard avec comme seule nouveauté le fait que le jeu tourne en 1080p et à 60 FPS, je trouve ça un peu léger. Mais bon, il faut tout de même préciser que si vous avez déjà acheté le jeu sur PS3, la version PSVita et PS4 vous est offerte (vive le cross-buy !).

Le but du jeu est simple, vous incarnez le vent et vous devez pousser une pétale sur les fleurs présentes sur votre chemin, afin de les faire éclore. Alors oui, raconté comme ça, il faut se le dire, ça fait cul-cul la praline et pourtant… c’est cette simplicité qui fait tout le charme du jeu. D’autant plus que pour souffler, il suffit d’appuyer sur un bouton mais pour diriger le vent il faut incliner la manette (ou bien d’utiliser les joysticks mais bon, c’est moins cool d’un coup…) et c’est vraiment très précis. C’est ce gameplay qui fait la force du jeu.

Screenshot_Flower_PS4

Un exemple d’une sublime plaine à parcourir.

“Flower rime avec poésie”

LA (oui, avec des majuscules) nouveauté c’est l’affichage du jeu en 1080p avec 60 FPS. Il parait que ça change tout, que c’est sublime… Dire que c’est faux serait mentir, ceci dit, en ayant comparé côte à côté les deux, pour être honnête, on ne voit pas une énorme différence sur l’aspect du jeu (déjà sublime de base). On remarque juste que les couleurs sont plus prononcées et que le jeu est plus fluide. L’univers de Flower, avec de magnifiques et grands paysages à parcourir est toujours un vrai bonheur ! Le tout couplé à une bande-son parfaite et qui colle parfaitement à l’ambiance permet de faire rimer Flower avec poésie. Tout semble si naturel que ça en est presque perturbant. Ce que j’aime aussi tout particulièrement, c’est la simplicité de l’interface. Enfin, quand je dis simplicité, c’est qu’il n’y en a pas du tout en fait. Du coup, il n’y a rien qui vient entraver notre plaisir de jouer et ça, c’est plaisant ! On a alors juste l’impression d’être libre.

Si il y a bien une chose qui me déçoit cependant, c’est la durée de vie du jeu puisqu’il vous faudra 2h30 pour le terminer. Effectivement, Flower ne comporte que 6 niveaux (+ 1 bonus !) et c’est dommage. On en demande tellement plus… Je n’aurais jamais cru une seule seconde que j’allais être attiré par un jeu de ce type, car les fleurs, ce n’est pourtant pas ma tasse de thé. Cependant, ici, l’équipe de ThatGameCompany a réussi l’exploit de rendre ce jeu terriblement prenant. Pour tout vous dire, j’ai même eu quelques frissons.

Screenshot_Flower_PS4_2

Flower n’est que plus beau de nuit.

L’expérience offert par Flower est unique et mérite clairement qu’on s’y attarde. Je crois bien que je vais retélécharger le jeu sur PS Vita, afin de pouvoir l’avoir dans ma poche et ainsi pouvoir “m’évader” si le cœur m’en dit…

“Cette version se révèle être toujours aussi envoûtante !”

Vous l’aurez compris, cette version PlayStation 4 se révèle être toujours aussi envoûtante ! L’univers est toujours aussi prenant et les mouvements de la dualshock toujours aussi précis. Pour une immersion un poil plus importante, rien ne vous empêche de brancher un casque ou une paire d’écouteurs sur la manette DS4 (ou Vita). On regrettera simplement le fait que le jeu soit trop court et qu’il ne propose pas grand chose de plus que la version PS3. Cependant, on ne peut qu’apprécier le fait de ne pas avoir à repasser à la caisse si on a déjà acheté la version PS3, car si vous l’avez déjà payée vous pourrez télécharger la version PlayStation Vita et PS4 gratuitement. Si jamais vous n’avez pas encore acheté le jeu, il est disponible pour moins de 8€.

Vous aimerez aussi...

3 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3

    Salut,
    J’ai déjà eu un aperçu de Flower dans une vidéo qu’un ami m’a montrée. Ton article tombe à pic vu que ce ludiciel m’intrigue vraiment.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>