Pendant 14 jours, j’ai essayé de tout payer avec mon smartphone, sans carte bancaire.

Il y a quelques jours, je me suis lancé un défi. Pendant 2 semaines, j’allais tout payer à l’aide de mon téléphone. Bye bye la carte bancaire, bonjour le smartphone ! La vraie question qui se pose en France aujourd’hui est simple : est-on prêt à passer à 100% au paiement grâce à son mobile ? Pour réaliser ce test à plein temps, j’ai utilisé l’application Paylib (disponible chez la Société Générale et d’autres banques depuis très récemment si je ne me trompe pas). Très simple d’utilisation, une fois installée elle vous permet en posant votre smartphone sur une borne de paiement sans contact, de payer avec votre mobile, tout simplement (à condition d’avoir le NFC sur votre smartphone). Cependant, il faut être client à une banque partenaire… mais l’application est gratuite. Point particulier supplémentaire, vous pouvez payer jusqu’à 300€ avec Paylib (à condition de rentrer un code secret pour les paiements de plus de 20€ juste avant de payer sur l’application). Autrement dit : tout semblait parfait sur la papier mais en réalité c’était autre chose… Avant cela, je précise également que j’ai retiré 40€ en liquide, pour avoir de quoi avoir un peu de monnaie sous la main au cas où on me dirait “On a pas le sans contact !”. Quoi qu’il en soit, merci à l’ami @AlexisLemee du site Neo Tokyo pour l’inspiration, car lui aussi se lance des défis mensuels et c’est donc dans cette même lancée que j’ai décidé de faire cet article.

Tout d’abord, le premier jour je n’ai pas eu à effectuer le moindre paiement avec une carte bancaire. À midi je me suis fait livrer UberEats au bureau et c’était payé avec mon compte PayPal qui contenait quelques euros. Jusqu’à là, tout va bien. Second jour néanmoins, ça a commencé à se compliquer… Je vais à la boulangerie et je demande une baguette ainsi que deux croissants. On me répond alors “Désolé, mais ici on ne prend la carte bancaire qu’à partir de 6€”. Aïe. Fidèle à mon défi, je décide donc de quitter la boulangerie et de leur laisser les produits. Je passe alors par le petit supermarché du coin pour m’acheter la même chose : des croissants et une baguette. L’avantage : pas de minimum pour la carte bancaire et là tout fonctionne.

Le lendemain, j’avais quelques courses à faire. Je mets ce qu’il faut dans mon panier et j’arrive en caisse. On me demande alors 24 euros et des broutilles. Je demande alors un paiement par carte bancaire (mais pour payer via mon téléphone)… Là, un problème se pose : “Monsieur, sans contact c’est 20 euros maximum ici, comme votre carte bancaire le permet“. J’insiste alors en disant que depuis mon mobile, je peux payer jusqu’à 300 euros en théorie. Malheureusement, la caissière ne peut rien faire… Je me suis dit à ce moment là que ça débuté bien. Finalement, pour économiser l’argent en liquide que j’avais sur moi, je décide donc de séparer le paiement : 20 euros en carte et le reste en liquide. Cette fois-ci, c’est bon, c’est passé !

14 jours sans carte bancaire, ça commence à être long…

J’ai alors ensuite effectué pendant quelques jours de nombreux achats. À chaque fois, j’ai fait attention à ne jamais atteindre plus de 20 euros (heureusement, je n’avais pas prévu dans l’immédiat des achats supérieurs à ce prix  et je me suis rendu compte que ça m’a permis également de réaliser de nombreuses économies ! À chaque fois je me disais que ça ne passerait pas si le prix serait de plus de 20€, alors je n’achetais pas…).

Arrive le 10ème jour. Ce soir là, je sors avec des amis. Malheureusement, pas de carte bancaire sans contact pour me payer mon verre. Tant pis, je paye en liquide. Je prends également un deuxième verre dans la soirée. Il me reste donc un peu moins de 20 euros… Je me dis que ça ira après tout, il me reste 4 jours à tenir. C’est à ce moment que je vois aussi que le sans contact n’est pas encore présent partout et c’est dommage.

Il faut savoir que j’habite Bordeaux et que depuis que j’y suis je fais 80 à 90% de mes trajets à vélo. Plus rapide que les transports en commun, c’est plus simple et flexible pour moi. Néanmoins, le 11ème jour arrive et il pleut… Je me dis que je vais aller au travail en tram. Aïe, j’avais oublié. Impossible de prendre un ticket autrement qu’avec des pièces et une carte bancaire… Bon, c’était problématique mais quelqu’un a bien voulu me faire de la monnaie ! Là encore, je suis passé à deux doigts d’abandonner le défi.

ApplePay est un gros concurrent à Paylib et permet de généraliser le paiement mobile en France !

Fin avril, je devais monter sur Paris. Il était donc temps pour moi de prendre mes billets quelques jours en avance surtout que les prix augmentaient (et sur un week-end de 3 jours, ça fait rapidement mal…). Évidemment, impossible de payer en borne SNCF avec ma carte. Du coup, je vais sur Trainline et je paye à nouveau par PayPal. Ceci dit, je n’avais pas d’argent sur ce compte et ce qui a forcément entrainé un débit sur ma carte bancaire associé à mon compte PayPal… Aïe. Bon, c’est raté, j’ai indirectement utilisé ma carte bancaire ! Mais je me dis qu’à trois jours de la fin, j’allais terminer tout de même ce défi.

Ensuite jusqu’à la fin de ce défi, rien de bien extraordinaire. J’ai mangé une fois au restaurant et une fois à McDonald’s. Dans les deux cas le paiement s’est déroulé sans problème. À noter juste que lorsque j’ai voulu prendre une canette de Coca un soir en ville, j’ai eu le droit à “Paiement interrompu” sur l’applicationAprès 3 essais, la même chose. Ça ne marchait pas… j’ai donc payé en liquide mais je vous avoue ne pas avoir compris. J’espère que l’application ne plante pas régulièrement chez de nombreux utilisateurs comme ça, car ça risque de vite poser problème.

“Vous passez presque pour un superhéros devant certains qui pensent que vous êtes en train de pirater le terminal de paiement”

En clair : il n’y a eu presque aucun problème pour toutes mes dépenses du quotidien. Cependant, il y a eu tout de même quelques fois des ratés et ce n’était pas une réussite comme quand je n’ai pas pu payer parce que ça faisait plus de 20€. Parfois, le paiement peut planter également… Dans ce cas, on demande à relancer le terminal et hop, c’est réglé. Petit problème ceci dit quand je n’avais pas ma carte bancaire sur mois et qu’on me dit “Le sans contact n’a pas marché, merci d’insérer votre carte dans le terminal…”, comme si j’allais y mettre mon téléphone. Bref, on est au début et il y a encore quelques efforts à faire mais je crois que d’ici une ou deux années, on sera peut-être prêt pour le paiement 100% mobile ! Ah, et j’oubliais : vous passez presque pour un superhéros devant certains qui pensent que vous êtes en train de pirater le terminal de paiement !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>