Avis : Q.U.B.E. 2, une suite en dessous de mes attentes (Nintendo Switch)

Il y a des jeux vidéo que j’attends. Ils ne sont pas nombreux mais pourtant, dès qu’ils sortent je saute sur l’occasion pour pouvoir les découvrir. QUBE 2 est l’un de ces jeux justement. J’avais eu la chance de discuter avec les développeurs il y a quelques années et de pouvoir tester le titre alors qu’il était tout juste en développement et encore en version Alpha. Cette première prise en main après avoir adoré le premier opus m’avait complètement bluffé. Quelques années plus tard, le jeu est là et le bilan est un peu différent. Testé sur Nintendo Switch, qu’en ai-je pensé au final ?

Q.U.B.E. 2 : On prend les mêmes mécaniques et on recommence

QUBE est un jeu à la première personne. Vous passez de salles en salles dans lesquelles il faut résoudre des énigmes. Pour être tout à fait honnête, c’est plutôt proche du jeu Portal. Néanmoins, les mécaniques sont intéressantes et au fil des niveaux, cela devient de plus en plus difficile. Du moins, sur le papier. Si c’était le cas pour le premier épisode, j’ai trouvé que ce second opus malgré de nouvelles idées, a eu beaucoup de peine à se renouveler et nous proposer de vrais challenges sur la durée.

Une narration soignée mais un jeu sans magie

Malgré une narration plus soignée, le titre vous fera rapidement tourner en rond. Après avoir compris les mécaniques, il n’y aura pas de grandes difficultés, on va pas se mentir. Si on prend plaisir à avancer, l’ennui va quand même rapidement prendre place pour finalement vous laisser avancer juste pour avancer, sans réel but. Au départ, on est vraiment plongé dans le titre et rapidement on sent quand même que le studio (malgré de nouvelles mécaniques très intéressantes, je le répète car c’est important) a voulu proposer un jeu avec une certaine durée de vie avant une certaine qualité des réflexions pour résoudre les énigmes. On a donc l’impression d’enchainer les niveaux juste pour consommer du contenu au sein du jeu, sans vraiment de plus value. Si on avait pu être surpris avec le premier opus, cette petite magie n’est pas présente cette fois-ci et c’est bien dommage.

QUBE fonctionne sur un système de cubes (d’où le nom, c’est ouf non ? 😉) de plusieurs couleurs. Grâce à vos gants, vous pourrez alors interagir avec des cubes de diverses couleurs. Certains permettent de rebondir, d’autres de créer des blocs,… Les possibilités, il y en a plusieurs et la force du titre. Par ailleurs, ce gameplay est la clé du jeu, tout repose dessus. Mais si vous êtes un joueur de la première heure, l’effet “Whaou” n’aura pas vraiment lieu ici et c’est bien dommage. Une fois qu’on est à l’aise avec ce mode de fonctionnement après environ une heure de jeu, la difficulté n’est plus vraiment de rigueur.

Un beau travail graphique et une vraie montée en gamme

Là où le titre réussi sa meilleure amélioration, c’est au niveau de la montée en gamme graphique. Nouveau moteur graphique oblige, ça aide. Si le premier était pour le coup vraiment très limite de ce point de vue là et se basait uniquement sur son gameplay pour conquérir le coeur des joueurs, le travail réalisé cette fois est remarquable pour une petite équipe. Sans être extraordinaire le jeu est plutôt beau et les effets de lumières lors de certains moments sont très sympas. Après, on reste sur Nintendo Switch donc même si les textures ne sont pas horribles : rien d’incroyable non plus. Les autres versions (PS4, PC et One devraient être supérieurs sur cet aspect).

Un bilan mitigé pour cette suite que j’attendais

Q.U.B.E. 2 n’est donc pas un mauvais jeu, bien au contraire. J’ai pris plaisir à enchainer les niveaux j’ai simplement été déçu du manque de nouveautés et du peu de surprises. À aucun moment je n’ai connu une très grande difficulté pour les énigmes et j’ai même trouvé que le jeu était un peu rigide sur Nintendo Switch (probablement à cause des Joy-Con). Je vous recommande de jouer sur PC, à mon avis il s’agit de la meilleure option. Néanmoins, il faut avouer qu’avoir une version portable du titre permet de l’emmener partout. J’y ai en grande partie joué dans les transports par ailleurs. Si je n’ai pas été totalement emballé, j’ai tout de même aimé l’expérience même si à mon sens, le premier opus était meilleur. Mention spéciale au travail effectué du côté graphique ceci dit : cette suite est en effet bien plus réussie de ce point de vue là que le précédent.

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

    J’ai vu Qube 2 sur la PlayStation Store et j’ai pensé à l’obtenir. Cependant, puisque tu le décris comme un jeu assez facile, je ne pense pas que je vais le faire. Je préfère quand les énigmes me poussent à me bouger les neurones.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>