Les jeux qui m’ont le plus marqué quand j’étais petit… #1

J’aime vous proposer parfois des articles plus personnels. Je me suis dit qu’en cette période de confinement, c’était aussi l’occasion de vous partager ma passion pour les jeux vidéo sous un nouvel angle. Si je joue peut-être un peu moins ces derniers mois, je dois bien avouer que qu’il y a certains jeux sur lesquels je peux remettre les mains et ne plus les quitter. Au delà de m’amuser, ces jeux sont aussi des éléments nostalgiques qui me renvoient à des souvenirs de quand j’étais gamin. Je me suis donc dit : Et si je faisais une série d’article où je vous parle des jeux qui m’ont le plus marqué quand j’étais gamin ? Vendu, voici le premier billet !

Super Mario Bros (NES)

C’est le jeu de mon enfance par excellence. J’ai eu la chance d’avoir des parents joueurs. Il y a 20 ans, ce n’était pas aussi commun qu’aujourd’hui… Mais du coup, j’ai été éduqué avec des jeux dès le plus jeune âge ! Mon père me racontait toujours que quand il avait fait l’armée, il était plutôt planqué et n’avait pas grand chose d’autre à faire que de jouer à Super Mario Bros. Il m’a donc fait découvrir tous les détails de ce jeu avec notamment tous les passages secrets. Ce sont mes premiers souvenirs de gamer, sur Nintendo NES ! Il m’est arrivé de rejouer au jeu par ailleurs avec mon père lorsqu’il était ressorti sur la Wii (en version NES).

Ce jeu c’est donc finalement lié aussi à la première manette que j’ai pu prendre dans mes mains. C’est lié à mon premier émerveillement devant la télévision, c’est aussi la première fois qu’on partageait des moments autour d’un jeu au sein de la famille ! Puis au delà de ça, c’était quand même un jeu de plateforme excellent sur lequel je prends toujours plaisir à jouer aujourd’hui.

Pokémon Bleu (Gameboy)

Quand j’étais petit, j’avais aussi mon Gameboy Color (et mon frère avec un Gameboy). Chacun jouait à ses jeux Pokémon pour avancer dans son aventure ! De mon côté et sans trop de raison, j’avais donc le droit à la version Pokémon Bleu. Ça tombait bien quand mon starter favori était carapuce. Je ne peux pas dire combien d’heures j’ai passé sur le titre ou combien de fois je l’ai réinitialisé pour recommencer mais j’y ai passé des centaines d’heures… Mettre ce petit jeu dans sa poche et pouvoir y jouer partout, c’était juste génial !

Évidemment, je me baladais toujours avec le fameux câble Link qui permettait d’échanger ses petits monstres avec ses potes ! Puis, j’en au aussi profité pour jouer avec mes frères et faire des combats. C’était la découverte de la licence, parallèlement à la diffusion des films mais également des épisodes de l’animé à la télévision. C’était aussi un sujet important de la cour de récréation.

Super Mario 64 (Nintendo 64)

Ah… Super Mario 64 ! Probablement mes plus beaux souvenirs. Un magnifique jeu en 3D, où on avait tellement de choses à faire. J’y jouais avec ma mère, qui mettait à fond dans la maison l’album de la comédie musicale “Roméo & Juliette” pendant ce temps… De bons moments partagés aussi autour de ce jeu qui était juste fantastique. J’avais adoré aussi la réédition sur Nintendo DS par ailleurs.

Pour la première fois, on se retrouve avec un Mario très innovant et des univers très variés. Parfois dans le thème nautique, parfois dans les nuages et puis évidemment avec les iconiques boss. Il fallait battre Bowser pour sauver notre belle princesse Peach ! Là encore, il y avait plein de petites choses secrètes à découvrir. Franchement, je le dis et je l’assume : il s’agit avec Mario Sunshine des deux meilleurs opus de toute la licence Mario. J’ai hâte de pouvoir avoir une énième réédition sur Nintendo Switch si les rumeurs se confirment…

Diddy Kong Racing (Nintendo 64)

Pendant que tout le monde jouait à Mario Kart, moi j’étais sur Diddy Kong Racing. Il s’agit du meilleur jeu de course de l’histoire (après Burnout Paradise peut-être !). C’était un jeu développé par Rare qui n’était pas qu’un simple jeu de course. C’était bien plus que cela et très complet, avec plusieurs de types de véhicules et de nombreux défis. Le tout était dans un monde semi-ouvert où vous pouviez rouler en voiture puis passer des portes pour découvrir des univers variés.

Avec ses quatre mondes sur Nintendo 64, on avait déjà beaucoup de choses à faire à l’époque sur le jeu ! J’adorais le fait de pouvoir passer d’un avion à un bateau à un kart classique selon les missions. Le mode solo était très complet et permettait d’avancer en débloquant petit à petit d’autres éléments. L’univers coloré et la musique étaient une merveille. Un jeu de course avec une telle durée de vie à l’époque, c’était juste incroyable.

Kuru Kuru Kururin (GBA)

Je ne me souvenais jamais de ce nom de jeu. Je n’arrivais pas non plus à le prononcer… Pourtant, je ne sais comment, je me suis retrouvé avec ce titre dans les mains. Si au départ je me suis arraché les cheveux pendant des mois et des mois (c’est peut-être l’explication de ma calvitie aujourd’hui), petit à petit j’ai commencé à adorer le jeu. Le concept ? Vous contrôlez une petite barre qui tourne et il faut pouvoir la déplacer jusqu’à la fin du niveau sans toucher les rebords du chemin. Ça parait abstrait et pourtant, c’est terriblement additif même si c’est pas toujours facile…

Je jouais à ce jeu sur ma Gameboy Advance et je me souviens qu’il fallait faire preuve d’une vraie dextérité ! Je rageais, au point de vouloir parfois exploser la console par terre… Puis je me souvenais que la GBA était mon cadeau d’anniversaire et qu’il fallait que j’en prenne soin. Mention spéciale à la bande-son qui stressait un peu mais qui était hyper sympa. Bref, un must-have !

Pokémon Snap (Nintendo 64)

Alors là, c’est juste LE jeu que je veux revoir sur Nintendo Switch ! J’en garde des souvenirs extraordinaires ! Si simple et à la fois si cool. Le concept de prendre des photos virtuellement des Pokémon dans leur milieu naturel était juste passionnant. Il fallait tous les observer et les trouver pour satisfaire notre professeur Chen !

Un concept innovant pour une licence qui était juste une institution, il n’y a pas à dire, Pokémon Snap avait tout pour être le jeu favori de nombreux enfants de mon âge. Ça faisait un peu rêver, comme si une fois que nous allions éteindre la console, nous allions pouvoir observer dehors dans le monde réel ces créatures identiques évoluer… Bon, là on était juste dans le rêve du petit Roméo, qui hélas, ne pourrait jamais se réaliser. Mais c’est beau de rêver !

Évidemment, il y a d’autres jeux que j’ai adoré quand j’étais gamin mais je vais y revenir dans d’autres futurs articles de cette nouvelle série… J’espère que ça vous plaira ! En attendant, n’hésitez pas à me dire pour vous quels sont les jeux de votre enfance 😉

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

    Salut,
    Ah oui, j’ai moi aussi joué à ses jeux quand j’étais encore gamine. J’ai surtout adoré jouer à « Super Mario Bros » ! J’ai récemment essayé à maintes reprises de le chercher sur plusieurs sites pour le télécharger, mais je n’ai pas trouvé la vieille version. Si vous avez une idée où je peux me le procurer, faites-moi savoir. Merci !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>