Avis : Tearaway, la nouvelle pépite de Media Molecule.

Je crois qu’il est difficile de ne pas reconnaître le talent de ce fabuleux studio : Media Molecule. Ils n’ont pourtant que Little Big Planet à leur actif, mais ce jeu à sa sortie, était devenu en quelques mois ma licence favorite. Aussi incroyable que cela puisse paraître, j’en suis devenu complètement fou. Avant d’avoir mon petit logo “Gronemo”, j’ai d’ailleurs utilisé pendant plusieurs mois un sackboy comme avatar. Je dois avouer que j’attends beaucoup d’eux (et encore plus, depuis que je sais qu’ils travaillent sur un jeu PS4…) à chacune de leurs annonces. Le studio revient donc aujourd’hui avec une nouvelle licence spécialement créée pour la PlayStation Vita : Tearaway. Là encore, le jeu se veut innovant et très particulier, à l’image de ses créateurs, tout simplement. Point supplémentaire à noter, le jeu ne coûte que… 30€ neuf.

Tearaway est un jeu très particulier. Effectivement, le monde dans lequel vous allez évoluer est fait de papier et de ce fait, tout va tourner autour de cela. Même le personnage que vous contrôlez, appelé Iota, est en papier. C’est d’ailleurs à la manière d’un sackboy dans Little Big Planet, que vous allez pouvoir là aussi le décorer comme vous le souhaitez. Vous allez donc contrôler ce petit personnage à travers le monde coloré et très entraînant de Tearaway. Il est important de noter que durant le jeu, vous passerez du monde réel, là où le joueur (vous en fait) est, vers ce monde en papier. Cela est notamment possible grâce aux caméras de la console. Il va donc falloir donner de votre personne et ainsi poser devant l’objectif… ou presque. Effectivement, toutes les fonctionnalités de la console sont utilisées. Ainsi, vous pourrez vous servir aussi bien du pavé tactile arrière que de l’écran de devant. Le tout, de manière très ingénieuse et propre à l’univers du jeu dans lequel vous êtes plongé. Votre personnage devra affronter quelques petites bestioles sur son passage et pour cela, il pourra leur sauter dessus ou bien ce sera à vous, de tapoter sur l’écran afin de les tuer.

Tearaway-Dessin-Citrouille

Interface de dessin de Tearaway | Crédits photo : JeuxVideo.com

Monde en papier oblige, vous pourrez vous aussi durant votre aventure, créer vos propres origamis. Je m’explique, à certains moments on vous demandera de créer des formes en les dessinant à l’écran tactile puis, ensuite, il suffira de les découper afin qu’ils soient intégrés dans le jeu. Cela fait donc appel à votre créativité et j’ai tout simplement adoré. Afin de pousser ce système au maximum, vous devrez prendre en photo dans le jeu des objets blancs. Puis, à chaque photo validée, l’objet apparaîtra en couleur et se retrouvera sur votre profil Tearaway en ligne. Il vous suffira alors ensuite d’y aller depuis un navigateur internet (l’adresse de votre profil est indiquée en jeu et il peut être public ou privé) et vous verrez la liste de tous les origamis débloqués dans le jeu. Là, vous pourrez alors choisir vos préférés, puis les imprimer pour les reformer vous même. Je trouve l’idée de pouvoir créer nous même dans la réalité des objets du jeu très fun.

Vous êtes donc plongé totalement dans l’univers accrocheur du jeu. Cela est dû au monde dans lequel vous évoluez, mais aussi à la bande-son qui est une petite pépite. Effectivement, au delà de toutes les musiques qui sont géniales, la voix du narrateur en français (qui est la même que celui de Little Big Planet) qui vous parle, colle parfaitement au jeu. C’est alors un vrai plaisir de découvrir le scénario de ce dernier. De plus, à chaque niveau, on découvre de nouveaux mécanismes et cela permet ainsi de ne pas se lasser une seule seconde. Vous passerez alors par plusieurs phases de jeu très intéressantes. ainsi, vous devrez par exemple monter sur un cochon ou bien encore rouler dans des tubes. Cela peut paraître con dit comme ça, mais je vous assure que c’est un vrai bonheur. De part sa simplicité (qui fait son ingéniosité), le jeu plaira aux petits comme aux grands.

Tearaway-Screenshot

L’univers très coloré de Tearaway. | Crédits photo : JeuxVideo.com

Malgré tout, même si Tearaway aurait pu être parfait, ce n’est pas le cas. Effectivement, je le trouve un poil trop court. Ou alors, c’est parce que j’ai tellement adoré, que j’aurais voulu encore jouer pendant plusieurs heures car il m’aura fallu 6 heures le terminer. Après, si on le compare à d’autres jeux à 60€ qui proposent des solos plus courts, c’est vrai que pour 25-30€ c’est rentable. Cependant, si vous souhaitez obtenir le 100% dans chaque niveau, il faudra y passer beaucoup plus de temps (et c’est mon objectif, avec le platine).

“C’est le meilleur jeu […] PS Vita disponible actuellement”

Tearaway est un chef d’oeuvre, une pépite, une merveille. C’est une expérience unique et c’est certainement le meilleur jeu disponible actuellement sur la dernière console portable de Sony et c’est pour moi, un véritable coup de cœur. L’univers en papier et tous les mécanismes du jeu qui tournent autour de cela se révèlent être ingénieux et très preneurs. On regrettera juste le fait que le jeu soit court (un peu plus de 6 heures seulement…), mais de toute façon, pour un jeu proposé à 30€ comme celui-ci, j’aurais même pu y mettre 60€. Vivement une suite !

Hey, toi Media Molecule, sache une chose : je t’aime. Mais genre, je te kiffe. Bisous.

Vous aimerez aussi...

6 Comments

  1. 1
  2. 2

    Je suis d’accords avec toi tout le long du test (la fin *o* tellement magique) sauf à un endroit c’est que tu demandes un 2 et j’ai vraiment pas l’impression que tearaway ai besoin d’un second opus (le scénario est magique comme ça *o*)

    Sinon bon test :)

  3. 3

    Bon, je pars me l’acheter après tout ce que j’ai entendu dessus, c’est le jeu du siècle à avoir sur la Vita. Sinon, il me semble de te l’avoir dit sur le PSN, mais Terraria sur PsVita est une tuerie, je te le recommande vraiment ( durée de vie énorme, prix ridicule )

  4. 4

    ce jeu est vraiment un de mes coup de cœur de la fin d’année 2013, je l’ai adoré du début à la fin, et je confirme que j’adorerai voir une suite ^^

  5. 5
  6. 6

    Ce Tearaway, on entend que du bien de ce jeu et je n’ai pas l’occasion de le tester puisque je n’ai pas la PS Vita :(
    J’ai joué à Little Big Planet et j’avais directement accroché, c’est un jeu formidable, et le personnage de Sackboy est >>>>>>>>

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>