Avis : Tiny Brains (PS4)

Tiny Brains est un jeu mettant en scène quatre petites créatures de laboratoire qui tentent de fuir afin d’échapper à un savant fou. Le jeu est développé par un tout nouveau studio, Spearhead Games qui s’est associé avec l’éditeur 505 Games pour la sortie du jeu en téléchargement. Mais attention, pour les aider à s’échapper, il va falloir vous remuer les méninges, puisque face à vous se dresseront quelques “énigmes” qu’il faudra alors résoudre pour continuer à avancer. Tiny Brains est disponible sur PC et PlayStation 4, pour un peu moins de 20€.

Ce test a été réalisé avec une version envoyée par l’éditeur.

Ce jeu de réflexion propose un univers complètement décalé et déjanté que j’ai tout de suite adoré ! Dès le début, il est visible, de part la narration de l’histoire, racontée par le savant fou qui vous parle et qui fait tout pour éviter que ses petites créatures ne s’échappent. Justement, parlons de ces dernières, elles sont quatre et possèdent chacune un pouvoir spécial. La bleue peut créer de la glace, la verte peut attirer tel un aimant des objets, la rouge peut échanger sa place avec ce qu’elle vise et enfin, la rose elle peut souffler. Pour avancer, vous pourrez alors switcher très facilement à l’aide d’une gâchette, entres les personnages. Par contre, parfois il faut échanger ces bestioles très rapidement afin d’enchaîner plusieurs pouvoirs et cela devient un peu fouillis et au final on s’y perd et on ne sait plus qu’elle personnage on incarne. Cependant, ces créatures vous seront toutes utiles à un moment donné. Il faudra donc passer de salle en salle et parcourir les 4 chapitres qui composent la campagne du jeu. Pour cela, vous pourrez jouer en coopération en local ou en ligne (c’est vraiment très fun, dose de fou rire assurée !) ou bien seul. Il est inutile d’insister sur le fait qu’en coop, le jeu est meilleur et prend tout son sens, bien évidemment.

tiny-brains-playstation-4

Là par exemple, le décor est interactif et vous pouvez composer les numéros marqués sur le post-it.

Au delà des petites énigmes à résoudre, vous aurez aussi des boules à faire rouler et à emmener dans des interrupteurs (ce qui aura eu le don de me faire péter un câble à un moment, car j’ai plus que galéré…) ainsi que des combats, durant lesquels il faudra défendre une jolie boule de poils toute rose (nommée Pinky), ressemblant à un petit Furby !

“La campagne se termine trop rapidement”

Malheureusement, la campagne se termine bien trop rapidement. Il ne m’aura fallu qu’un peu plus de 3 petites heures pour en venir à bout. Après, malgré tout, on débloque d’autres modes de jeu et des défis (à condition de ramasser des fromages qui se trouvent dans les niveaux de la campagne), ce qui permet d’y revenir, mais autant vous le dire, ce n’est pas le genre de jeu sur lequel on retournera jouer de nombreuses fois. Après, les trophées sont difficiles, ce qui rajoute un peu de challenge malgré tout, pour ceux qui souhaitent terminer le jeu à 100%. Je voulais aussi préciser que le jeu propose un mode foot en local, très drôle et frais.

Le gameplay du jeu, lui, est très simple. C’est toujours la même chose et les mêmes touches. Cependant, c’est efficace et c’est aussi ce qui fait le charme du jeu. Puis, au fil des salles, on s’attache à ces petites bêtes et on souhaite vraiment les faire sortir de ce laboratoire. Le titre plaira d’ailleurs aussi bien aux grands qu’aux petits, toute la famille pourra donc se réunir autour du jeu sans aucun soucis.

tiny-brains-playstation-4_Screenshot

Ici, il faut défendre Pinky, qui se fait attaquer.

Puis, en bonus, je tiens quand même à signaler une petite chose que j’ai trouvé sympathique, selon le personnage que l’on incarne, la couleur de la LED de la manette PS4 change. Ainsi, par exemple, si vous incarnez la petite bestiole bleue, la manette sera bleue et de même pour les 3 autres (rose, violet ou vert). Ainsi, très bonne utilisation de cette fonctionnalité, qu’il faut quand même noter.

“L’univers de Tiny Brains est un des points forts du jeu”

Au final, Tiny Brains est un jeu très sympathique, sur lequel on prend plaisir à jouer, que l’on soit seul ou plusieurs en coopération. Son univers est certainement un de ses points forts ! Malheureusement, on regrettera une campagne bien trop courte, d’environ 3h30 même si il y a d’autres modes de jeu, permettant de prolonger un peu plus la durée de vie du titre. Je voudrais aussi préciser que je trouve le prix un poil élevé, je l’aurais plus vu à 15-16€ que 20. De mon côté, je suis impatient de découvrir la suite (si elle est prévue) et je souhaite une longue vie à ce tout nouveau studio qui, dès son premier jeu a réussi à nous proposer un titre ingénieux et convaincant.

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>