“Free to Play”, un superbe documentaire sur l’eSport par Valve.

On dit souvent qu’il faut payer pour avoir de la qualité, mais je ne suis pas forcément d’accord. Je vais d’ailleurs vous le démontrer dans cet article, qui va parler d’un documentaire qu’a publié Valve, célèbre éditeur de jeux et créateur de la plate-forme Steam à propos du monde de l’eSport. Petite particularité, ce documentaire, nommé “Free to Play” est disponible gratuitement sur Steam et sur YouTube. Je le trouve d’une qualité remarquable et pour moi, il était essentiel d’en parler. Bien évidemment, le monde de l’eSport est de plus en plus important et plutôt vague, c’est pour cela que le film se base sur le jeu et des joueurs de Dota 2.

Déjà, je précise que l’eSport c’est pas forcément mon truc. Je ne m’y connais pas plus que ça, mais je dois dire que ça ne m’intéresse pas non plus. Ceci dit, j’ai toujours trouvé ça fascinant et bien que j’ai assisté à des matchs importants, derrière, cela ne m’a pas plus attiré que ça. Ainsi, même si je ne suis donc pas nécessairement le public visé avec ce documentaire, il est bon de noter que j’ai été captivé.

Pour vous résumer rapidement l’histoire (car il y en a une, oui), le documentaire se base sur une compétition sur Dota 2 qui s’est déroulée il y a 3 ans maintenant, en 2011 à Cologne lors de la Gamescom. Petite particularité, c’était la première fois qu’il y avait autant de “Cash Price” en jeu, avec pas moins de… 1.6 millions de dollars, rien que ça, oui ! C’était du jamais vu pour l’eSport auparavant et la première équipe repartait avec 1 millions de dollars, de quoi changer un peu son mode de vie quand même…

ScreenshotFilmValve_FreeToPlay

Image extraite du film “Free to Play”.

Vous allez donc suivre le “quotidien” de trois joueurs professionnels accompagnés de leurs équipes. Pour les connaisseurs, il y a Dendi, Hyhy et Fear, qui de plus sont situés sur des coins de la planète opposés et le reportage jonglera alors entre les phases chez eux, en famille ainsi que celles à Cologne, en compétition. Ces deux phases permettent alors de comprendre et s’attacher à ces joueurs, car il faut l’avouer, le reportage à un côté émotionnel non négligeable. Ceci dit, c’est aussi ce qui fait son charme. Il y a aussi de nombreuses phases “d’interviews” où des acteurs de l’eSport sont amenés à s’exprimer. Pour tous les gens réfractaires à ce monde, il faut leur montrer ce documentaire. Ici, peu importe ce que disent les médias dans notre quotidien, on voit que le monde du jeu vidéo est à des décennies de ce qu’ils veulent montrer. Il est enfin affiché à sa juste valeur.

Le film est vraiment très bien réalisé et c’est une réussite sur tous les points. Cependant, il n’est disponible qu’en version anglaise, bien que des sous-titres soient disponibles dans 25 langues et même sur YouTube (où ils sont très bons, très bien traduits d’ailleurs).

Vous l’aurez compris, si vous avez du temps libre, je vous conseille de regarder “Free to Play” sans plus attendre, d’autant plus qu’il est gratuit ! Je trouve que les trois personnes choisies ont des profils différents et il est vraiment sympa de voir à quel point ils s’investissent dans ce monde, bien qu’ils ne soient pas toujours bien vus par leurs familles. J’espère d’ailleurs que ce film pourra faire changer l’avis négatif de nombreuses personnes. Si j’avais une chose à dire : Merci Valve. Merci de proposer un tel documentaire, si bien réalisé, constructif et intéressant. D’autant qu’il est gratuit, je le répète encore une fois (sauf sur iTunes, mais c’est aussi un moyen de remercier Valve dans ce cas). Bref, 1h15 loin d’être gaspillés.

> Voir le film sur YouTube <
> Télécharger le film sur Steam <
> Télécharger le film sur iTunes <

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>