Avis : Trials Fusion (PS4)

Oui, j’ai du retard sur mes tests, mais je ne peux pas passer à côté de ce jeu : Trials Fusion. Qui n’a jamais rêvé de faire des loopings, des figures merveilleuses et bien plus encore en moto, à travers de sublimes paysages ? (Bon, d’accord, j’en ai jamais rêvé en fait). Quoi qu’il en soit, dans Trials Fusion, le but est simple : arriver au bout d’une piste (mais pas si simple en pratique en fait…). De plus, à côté de cela, vous trouverez aussi d’autres niveaux spéciaux. Le jeu est édité par Ubisoft et développé par RedLynx.

Le jeu a été testé avec une version achetée sur le PlayStation Store.

Je vous le dis, j’attendais ce jeu, vraiment ! Surtout que je savais qu’il allait débarquer sur les consoles next-gen et que pendant sa période de sortie, c’était un peu le vide, il faut le dire. Bref, finalement, je me suis rendu sur le store et j’ai craqué. Mais bon, pour 20€ et vu la qualité du jeu, c’est sans regret.

Première chose qui frappe : l’univers. Cette fois-ci, nous sommes plongé dans le futur (du moins dans certaines pistes uniquement) et franchement, c’est réussi. Le jeu est plutôt beau et ça se voit que derrière, le budget est là, ça change du petit studio indépendant d’il y a quelques années (oui, à la base, Trials est une licence indé, enfin, ça c’était avant). C’est la première fois qu’un jeu Trials est si agréable à voir, vraiment. De plus, les pistes sont variées et même si certaines sont un peu un niveau en dessous par rapport aux autres, il faut avouer que globalement c’est une réussite. Par contre, quand on recommence une piste ou que l’on revient au dernier checkpoint, les textures sont floues et il faut attendre une ou deux secondes avant qu’elles chargent. C’est un peu problématique et surtout, ça gâche la beauté du paysage.

Le concept est simple mais très vite, dans Trials Fusion, c’est la difficulté qui augmente. Plus vous avancez dans les pistes et plus cela devient vraiment difficile. Pour tout vous dire, sur les dernières courses, la difficulté est telle que je suis arrivé plusieurs fois à 500 essais pour une seule et même course (au bout de 500 fois, vous en avez marre, je vous le dis… Mais vous continuez, parce que c’est tellement addictif !). D’ailleurs, dès que vous arrivez à 500 fautes, même si vous avez passé des checkpoints, vous devez recommencer le niveau depuis le début. Aïe. Oui, ça fait plus que mal.

TrialsFusions

Un exemple d’un niveau futuriste de Trials Fusion.

Ce qui fait la force du jeu, c’est son gameplay. C’est, normalement très simple à prendre en main, enfin normalement, puisqu’en réalité, c’est une toute autre histoire. Vous pouvez en fait faire peu de choses : Accélérer, freiner, faire basculer le centre de gravité de votre moto en arrière ou en avant et enfin, le plus sympa : faire des figures ! Je vous jure, les figures sont nombreuses, variées, accessibles et ça donne l’impression de bien maîtriser le jeu une fois qu’on arrive à faire quelques enchaînements. D’ailleurs, il existe plusieurs types de piste en plus de celles où il faut juste terminer le niveau. Certaines proposes de se casser la gueule le plus loin possible en se jetant de sa moto, d’autres quelques mini-jeux et certaines sont aussi orientées scoring. Dans ces dernières, il faut alors, justement, faire un max de figures.

Vous pouvez aussi personnaliser votre personnage avec des tenues que vous débloquez, changer de moto (même si il n’y a pas énormément de choix) ou bien encore, nouveauté de cet opus, faire les pistes… en quad ! C’est sympa, ça change un peu mais c’est loin d’être révolutionnaire.

Pour ce qui est de la bande-son, je trouve que la musique “Welcome to the future” qu’on entend au départ, sur l’écran d’accueil est très sympa. Malheureusement, on l’entend un peu, beaucoup, BEAUCOUP TROP ! GGRRRR (mode rage sur le clavier : [OFF]). Oui, c’est un peu chiant, je vous l’accorde… Après, rien de plus à signaler, si ce n’est les “Vroooum, vrooooum” des motos.

TrialsFusion_Screenshot

Un niveau plus “classique” proposant de sublimes décors.

Le jeu est orienté multijoueur, puisqu’on voit toujours le score de ses amis et leurs fantômes, de plus, on peut créer des pistes avec un éditeur plutôt poussé et les exporter en ligne. Après, tel un Little Big Planet, vous pouvez jouer aux niveaux de la communauté (et vous savez que tout ce qui est jeu communautaire, pour le coup, j’adore. Le jeu propose aussi un multi en local pour 4 joueurs, même si, hélas, on ne peut pas encore jouer en ligne et il semblerait que cela n’arrive pas avant “quelques mois” (d’après les développeurs). Il faudra donc attendre une mise à jour du jeu pour jouer en ligne (et tant mieux en même temps, parce que déjà que @Cyril_1J1Cop et Alex alias @PLAY_AND_FUN n’arrêtent pas de battre tous mes scores, j’aimerai pas me ridiculiser encore plus à l’avenir…).

Finalement, Trials Fusion est bon. Très bon. Pour 20€, foncez ! Et mieux encore, il existe une version boite pour ceux qui n’aiment pas le dématérialisé (bien qu’un peu plus chère). Le jeu est beau, difficile, orienté vers le scoring et à une replay-value juste formidable. Que demander de plus ?  Mais enfin, doucement quand même, les chutes en moto (voir même en quad dans ce nouvel opus !), ça fait mal, il ne faudrait pas vous casser un bras ! Par contre, en parlant de bras, justement, le jeu va proposer prochainement pas moins de 6 DLC… Et les jeux en kit, ce n’est pas mon truc. Super, pour le coup, là, ça va nous coûter un bras.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>