Avis : Pilleurs de tombes, un sublime livre de YAO Fei-la

Si vous vous en souvenez, je vous avais parlé d’un véritable coup de cœur il y a presque tout juste un an : La balade de Yaya (vous pouvez retrouver mon article en cliquant ici). C’était un manga qui m’avait alors tapé dans l’oeil. Ce dernier était édité par Fei Editions et j’ai par la suite reçu un mail de ces derniers me proposant de recevoir leur futur titre : Pilleurs de tombes. Je n’ai pas hésité pour accepter, car celui-ci me paraissait encore une fois très prometteur. Effectivement, c’est toujours YAO Fei-la qui est derrière cet ouvrage aussi bien du côté dessin que du scénario et ça je ne peux qu’apprécier…

Cela fait alors plusieurs semaines que j’ai reçu le livre, néanmoins je n’avais pas eu le temps de le lire car j’étais très occupé et ça s’est aussi ressenti sur la fréquence de la publication d’articles sur le blog. Ceci, dès que j’ai eu le temps, je me suis alors atteler à la lecture de l’ouvrage. Je vous propose donc mon avis. Avant de commencer, rapide présentation, nous sommes donc face à une bande-dessinée de 199 pages, le tout mis en couleurs. L’histoire commence donc à la fin des années 1960, durant la révolution culturelle de Mao. Des adolescents instruits sont alors envoyés à la campagne, afin de faire partager leurs savoirs aux populations reculées dans les campagnes et les montagnes. Shen, un des adolescents souhaite alors comme ses ancêtres, découvrir des trésors et pour cela avec ses amis, ils vont piller d’anciennes tombes… Cependant, ils devront alors faire face à de nombreux événements ! Le livre s’adresse principalement aux jeunes, néanmoins il peut tout autant plaire à des adultes.

PilleursdeTombesYaoFeiLa_Photo

Photo d’une page de “Pilleurs de tombes”.

Tout d’abord, ce que j’ai adoré une fois de plus, c’est la pâte graphique de Yao Fei-la, c’est aussi ce qui fait sa particularité. Du début à la fin, tous les dessins sont sublimes et plus colorés les uns que les autres. On peut alors découvrir de sublimes paysages, reflétant cette époque en Chine. Cela permet aussi de voir des références culturelles plaisantes. Le tout couplé à un scénario qui peut paraître certes enfantin au premier abord, mais qui malgré tout se révèle très bon et qui accroche bien le lecteur, car on a rarement envie de s’arrêter dans la lecture. De plus, l’auteur a fait preuve de beaucoup d’humour dans certains moments et c’est appréciable ! J’ai plus que souri à dans quelques passage, j’ai effectivement rigolé.

Bien que le scénario se base sur une époque réelle, plus on avance dans le livre et moins nous sommes dans le réel, dans le sens où nous avons des passages qui relèvent clairement du fantastique, notamment lors de quelques phénomènes paranormaux par exemple… Mais ça, ce sera à vous de le découvrir lors de votre lecture ! Je ne voudrais pas spoiler Pilleurs de tombes, car très honnêtement, il mérite qu’on s’y attarde vraiment.

PilleursdeTombes_Paysages

Yao Fei-la propose de sublimes paysages montagneux dans “Pilleurs de tombes”.

“C’est une réussite sur tous les points”

Une chose est certaine, Pilleurs de tombes est encore une fois un sublime ouvrage et il nous montre clairement que le talent de Yao Fei-La n’est plus à prouver. D’ailleurs, je n’hésiterai pas à acheter ses prochains livres, car très honnêtement je n’ai jusqu’à maintenant jamais été déçu. Un grand bravo ! Le livre est vendu à 17€, mais vaut clairement son prix. D’autant que j’ai apprécié les références historiques à la période tout en gardant bien évidemment son côté fantastique, dynamique et avec de nombreux rebondissements. Bref, c’est une réussite sur tous les points et je ne peux que vous le conseiller !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>