Manga : La balade de Yaya, une belle découverte.

Il y a quelques jours, je vous avais parlé d’Izneo, ce service qui propose des BD, Mangas et quelques magazines à lire en version numérique sur votre tablette et ordinateur. Je ne suis pas un grand fan des mangas, il faut le dire, cependant quand j’ai regardé dans la liste des oeuvres disponibles avec l’abonnement, j’ai tout de suite remarqué dans la catégorie manga “La balade de Yaya“. Je me suis dit que je n’avais rien à perdre à lire le tome 1. Finalement, j’ai accroché, puis je suis passé au deuxième tome, puis le troisième… Pourtant, je pensais pas que cela allait me plaire mais je dois avouer que sa simplicité et son histoire malgré tout touchante nous entrainent rapidement !

la-balade-de-yaya-1-editions-fei

Pour vous résumer rapidement le scénario, La balade de Yaya raconte le voyage de deux enfants, Yaya et Tuduo qui se trouvent en Chine en 1937 au moment de l’invasion japonaise lors de la seconde guerre mondiale. Alors que Yaya et Tuduo n’avait rien en commun, ils vont se retrouver lier pour une aventure unique à leurs risques et périls. Ce scénario est d’ailleurs signé Jean-Marie OMONT, qui au passage est français.

LaBaladeDeYaya_TuduoYaya

Première chose qui frappe lorsque la lecture commence, c’est tout simplement la pâte graphique si particulière (qu’on pourrait qualifier “d’effet pastel”). Le dessinateur de La Balade de Yaya, Zhao (non non, rien à voir avec la chanteuse et encore heureux…) est chinois, on a donc un manga franco-chinois (pour le scénario et le dessin). Le manga est colorisé et au format italien. Petite précision également, le lecture se fait donc à l’horizontal, de gauche à droite. Le terme manga n’est alors peut être pas si approprié que ça. Le tout avec très peu de bandes et de petites pages donc. L’histoire est très facilement compréhensible et le fait de voir deux enfants que tout oppose se rapprocher rapidement avec de nombreux rebondissements rend ces petits personnages attachants. D’autant plus qu’ils sont aussi accompagnés d’un oiseau, avec lequel Yaya peut communiquer puisqu’elle parle aux animaux.

La lecture d’un tome est plutôt rapide et à la fin il y a toujours un suspens, qui donne envie de lire la suite. Du coup, en seulement quelques heures vous engloutissez les tomes… C’est d’ailleurs toujours avec autant de plaisir que j’ai lu la suite, avant d’arriver au 6ème tome (que là, j’ai acheté par contre, non lu via mon abonnement Izneo) et malheureusement on a clairement une baisse de régime. Effectivement, j’ai vraiment l’impression de ne pas avoir avancé durant tout ce tome. Il n’est clairement pas à la hauteur de nos attentes… Heureusement, cela remonte un peu avec le tome 7 ! J’ai bien eu peur tout de même, de voir s’effondrer le scénario. Il faut dire qu’en seulement 100 pages (même pas), par tome, il est difficile de se faire parfois une idée précise de ce que l’on en a pensé. C’est court, même beaucoup trop selon moi. Après, si vous souhaitez découvrir ce manga, il faut savoir qu’il existe une version 3 tomes en 1 (un livre dans lequel vous retrouvez les tomes 1, 2 & 3, puis un autre avec les 4, 5 & 6).

Au final, même si ce manga s’adresse clairement aux jeunes, il n’en reste pas moi très prenant. On suit l’histoire avec beaucoup de plaisir et je dois avouer être complètement tombé sous le charme de la pâte graphique et de l’ambiance de ce “manga” (voir bande dessinée, comme précisé plus haut). Il est sympathique aussi de noter l’époque, car derrière cela il y a un réel fait historique. Cependant, son aspect parfois infantilisant ne plaira peut-être pas à tous. Quoi qu’il en soit, La Balade de Yaya, pour ce qui est des 7 premiers tomes est très bon. Je suis impatient de découvrir la suite et le dénouement, qui se fera dans le tome 9 (dernier de la série).

 Lire “La balade de Yaya” sur Izneo

                           

LaBaladeDeYaya_Yaya

J’ai une bonne nouvelle à vous annoncer, puisqu’il semblerait qu’un long métrage de ce manga soit en cours de réalisation ! Je suis plutôt impatient de voir ce que cela donnera à l’écran, en espérant que ça sera à la hauteur. On ne sait pas grand chose pour le moment mis à part le fait que le film devrait durer 90 minutes et qu’il sera le fruit d’une réalisation franco-chinoise. Je suis impatient d’en savoir plus et je vous tiendrais au courant avec plaisir.

Vous aimerez aussi...

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>