Avis : Souvenirs de Marnie, un beau Ghibli pour une petite déception.

Il y a des films que j’attends et que je file voir dès leur première semaine de diffusion. Les Ghibli, forcément, sont de ces films là. Du coup, je n’attendais qu’une chose : voir débarquer “Souvenirs de Marnie” dans nos salles obscures françaises. Cette fois-ci, pas de Hayao Miyazaki, puisque c’est Hiromasa Yonebayashi qui revient pour son second film après “Arrietty et le petit monde des chapardeurs” (que j’avais d’ailleurs adoré !). Souvenirs de Marnie n’a pas fonctionné au Japon lors de sa sortie, ce qui a d’ailleurs aussi engendré des difficultés supplémentaires chez le studio Ghibli (on en a pas mal entendu parler ces derniers mois). De ce fait, aujourd’hui, voir de futurs films du studio débarquer sur nos écrans reste encore bien incertain…

L’histoire est plutôt banale au départ. On découvre ainsi le personnage principal, Anna, une jeune fille de 10 ans. Elle a des parents adoptifs et il se trouve que tout son environnement la rend un peu turbulente et triste. Sa famille décide donc de l’envoyer pendant tout l’été chez sa tante et son oncle dans le village d’Hokkaïdo. Elle va alors y faire la découverte d’un manoir plus que mystérieux, laissant apparaitre à la fenêtre, une étrange fille nommée Marnie. Anna va alors tout faire pour revoir apparaitre cette jeune fille à la fenêtre et même tenter de la rencontrer… Il faut savoir que le film a été adapté du roman “When Marnie Was There” de Joan G. Robinson, ce qui est important pour le scénario, qui n’a pas été inventé de toute pièce pour le film.

Souvenirs de Marnie2

Dès les premières minutes, une chose est certaine, on reconnait l’esprit Ghibli. On reconnait cette pâte particulière et je me suis dit que j’allais alors passer un très bon moment. Les 15 premières minutes sont un peu longues, le temps de mettre en place le scénario. Puis par la suite, c’est un peu l’incompréhension. Je suis là, devant un film que je trouve sympa à regarder, mais en même temps terriblement décevant. Je ne retrouve pas ce que j’aime vraiment dans les films Ghibli (cette sensation est présente rapidement, au bout de 30 ou 40 minutes). Je dois même avouer qu’au bout d’une heure je commence à me dire que c’est presque ennuyant. C’est pas directement “Souvenirs de Marnie” qui l’est, c’est juste qu’on ne comprend vraiment pas tout ce qu’il se passe. Alors du coup, on décroche petit à petit… Jusqu’à la fin où là, on comprend enfin le sens de l’histoire et on se dit “Ah oui. Tout ça pour ça.”. Je dois avouer que dans mon cas, je n’ai pas forcément apprécié le déroulement du film. De là à dire que c’est un mauvais film, non ce n’est pas le cas, ce serait mentir. Il y a de bonnes choses et je vais y venir.

Pour un Ghibli, je dois avouer que même si il y a une touche de fantaisie très légère, on reste tout de même dans une histoire à l’aspect plutôt réel/classique (ce qui n’est pas souvent le cas, il faut le signaler). Après, ça se laisse regarder et c’est appréciable, puisque graphiquement c’est sublime et ça donne au film l’aspect poétique tant vantée et notamment dans la bande-annonce. Même la bande-son signée Takatsugu Muramatsu (que l’on entend dans la bande annonce justement) est une merveille. Le titre phare “Fine On The Ouside”, chanté par Priscilla Ahn est aussi une très belle chanson. Là, dessus, Ghibli est fidèle à lui même et le travail de ce côté là est remarquable.

SouvenirsDeMarnie

Maintenant, on va parler du plus gros massacre : la version française. La séance avant la mienne était une séance en version originale, mais finalement je me suis tourné vers la VF pour le voir… Résultat, je regrette énormément car c’est certainement le pire doublage que j’ai vu chez Ghibli ! Je trouve que c’est un réel frein à l’immersion dans l’histoire (manque de budget pour les versions étrangères ou… ? Non, parce que là, j’ai vraiment pas compris…). Les personnages, pourtant touchants, paraissent avec leurs voix, bien moins sympathiques et attachants. Quel dommage et quel massacre encore une fois. Je regarderai le film de nouveau en VO quand il sortira en Blu-Ray pour me faire un nouvel avis… Un conseil si vous allez le voir : privilégiez la version originale sous titré si votre cinéma vous le propose. Je crois que globalement, c’est un tout qui ne va pas. Ainsi, même si sur la forme tout est plutôt joli et réussi, sur le fond, la magie n’est pas là, la mayonnaise ne prend tout simplement pas.

“Souvenirs de Marnie n’est pas mauvais. C’est juste une déception.”

Honnêtement, “Souvenirs de Marnie n’est pas mauvais. Ce serait vraiment mentir. Par contre, il n’est clairement pas à la hauteur de Arrietty. Pour moi, c’est juste une déception. À la sortie de la salle, j’étais assez partagé. C’était un sentiment particulier. Là, avec un peu de recul, je me dis qu’en fait, il y a de bons et beaux moments dans ce film, mais il y aussi trop de choses perturbantes. Parce que finalement, on à la réponse à nos questions dans les 15 dernières minutes du film uniquement. C’est pour cela que je ne vous dirai rien de plus, pour ne pas vous spoiler si vous décidez d’aller le voir mais ne soyez pas surpris… Quoi qu’il en soit, il est certain que le film ne marquera pas l’histoire (hélas) des studios Ghibli et si en plus il doit être le dernier, cela ne laissera pas un très bon souvenir. On notera d’ailleurs que la productrice du film, Yoshiaki Nishimura, avait dit en avril dernier “On ne veut surtout pas que les gens se disent “Ah, ce n’est plus pareil sans Hayao Miyazaki”», hélas, je crois bien que c’est raté.

Bande annonce :

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

    Bonjour, J’ai beaucoup aimé ce film, malgré que j’ai pas tout compris, j’allais voir une fois encore ce film .Merci à vous pour l’article magnifique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>