Avis : Moto 360, la montre connectée de Motorola sous Android Wear

J’aime les objets connectés, c’est indéniable ! Parfois, ce ne sont que des gadgets et pourtant, je craque systématiquement… J’ai toujours aimé les montres connectées, j’avais d’ailleurs eu pendant plusieurs mois une SmartWatch 2 de Sony, néanmoins, ce n’était pas un produit totalement abouti. J’attendais donc une chose : mettre la main sur une montre tournant sous Android Wear. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est Android Wear, c’est un système d’exploitation développé par Google, mais spécialement dédié aux montres, on nous promet alors sur le papier une expérience utilisateur réussie… Mais qu’en est-il vraiment ? J’avais hésité avec d’autres montres car il y en a beaucoup : LG G Watch Urbane, la Sony SmartWatch 3, la montre Samsung Gear S (mais qui n’est pas sous Android Wear),… Après 1 mois avec la Moto 360, je vous propose donc de découvrir mon avis sur la montre connectée de Motorola.

Tout d’abord, pas de chance pour moi, le colis arrive et la boite est dans un mauvais état, la montre se balade dans le colis… Arf. Bon, fort heureusement, la Moto 360 n’a rien. Plus de peur que de mal… Après ce petit coup de frayeur, je charge alors la montre et je l’allume. Je découvre donc Android Wear, que je ne connaissais finalement que via des vidéos car je n’ai jamais eu l’occasion de tester l’OS. L’appareillage de la Moto 360 avec le téléphone se fait alors en bluetooth très facilement et en quelques secondes et c’est parti !

Packaging de la Moto 360.

Packaging de la Moto 360.

La montre de Motorola est ronde, ce qui est un point important, car même si il en existe d’autres qui elles aussi sont de cette forme (la future montre de Huawei ou bien la Urbane de LG), on peut noter que certaines ont un design d’écran carré (et je n’aime pas du tout… ?). Ici, on est donc face à ce qui peut s’apparenter à une “montre traditionnelle”. Un gros plus, car très honnêtement, les grosses montres immondes qui ressemblent à des smartphones au poignet, non merci. En parlant de sa forme, on va aussi parler de son écran, qui pour moi est un vrai plus. En effet, ce dernier est très lumineux et vraiment agréable à utiliser au quotidien, aucun problème de lisibilité, ce qui est un point positif (surtout en extérieur). Je précise que le tout est recouvert par une vitre Gorilla Glass 3, qui permet alors techniquement de protéger l’écran contre la casse et les rayures (mais évidemment, l’écran ne résistera pas à un gros choc non plus). Cependant, tout n’est pas parfait et un point m’a beaucoup perturbé : la bande noire en dessous de l’écran. C’est pour moi un réel problème, même si ça s’explique d’un point de vue technique, puisque les capteurs de la montre se trouvent à cet endroit. Sauf que si vous voulez afficher un cadrant rond, ce dernier est coupé par cette partie là de l’écran… Dommage. Après, très honnêtement, la montre est légère et à un très joli design ! Les finitions de la Moto 360 nous montrent que nous sommes clairement là face à un produit haut de gamme. Seul bémol, la version que j’ai est celle avec le bracelet en cuir, cependant, il est possible de le changer et c’est pour cela que je vais très probablement commandé un bracelet en métal à quelques euros seulement sur eBay.

Moto360-SocleDeRechargement

La Moto 360 sur son socle de rechargement. En théorie, la montre affiche l’heure pendant son rechargement, mais au moment de la photo la batterie était… totalement vide.

Pour ce qui est d’Android Wear, je dois avouer que l’interface est plutôt bonne et bien utilisable au quotidien. On est vraiment sur un système pensé pour les montres et ça se voit. C’est un gros plus. On retrouve alors plusieurs milliers d’applications déjà disponibles, mais après, qu’on se le dise, il n’y en a pas non plus énormément que j’utilise au quotidien (même si j’en ai pas mal d’installées). Ma montre me sert principalement pour recevoir les notifications de mon mobile et pour envoyer des SMS grâce aux commandes vocales (qui d’ailleurs fonctionne aussi très bien) de Google. Il m’arrive aussi parfois de jouer à des petits jeux, mais qu’on se le dise, la batterie descendant trèèèès vite, il faudra éviter si vous voulez rentrer chez vous avec votre montre encore allumée (et c’est des petits jeux, vous n’aurez pas d’Angry Birds ou autre…). Après, qu’on se le dise, la montre est aussi orientée vers le bien-être puisqu’elle contient un capteur permettant de prendre votre rythme cardiaque ainsi que par conséquent une compatibilité avec Google Fit et Moto Body. Ce sont des applications permettant d’avoir un suivi de votre activité et comme la montre contient aussi un podomètre permettant de calculer les pas effectués et les calories perdues, vous pourrez suivre tout ça de près. Bon, vous vous en douterez, moi et le sport ça fait 2, donc là dessus, je m’en suis pas trop servi… Néanmoins, la fonction pour prendre le pouls fonctionne plutôt bien même si il faut rester immobile, sinon vous avez une chance sur deux que la montre vous affiche un message d’erreur.

Qui dit appareil connecté mobile dit batterie et là, ça pique un peu ! En effet, pour ma part j’utilise une watchface (c’est à dire un cadran) personnalisée avec Mickey qui joue du piano. J’aime beaucoup cet affichage, le problème c’est qu’il consomme énormément de batterie ! Pour tout vous dire, en utilisation normale, il m’est parfois difficile de tenir… la journée. Là, clairement ce n’est pas acceptable. Après avoir fait quelques tests et regardé du côté d’autres cadrans, c’est beaucoup mieux. Mais ce qui veut donc dire qu’il faut faire attention à ne pas choisir n’importe quel cadran, dommage… Certainement dû à la petite batterie de 320mAh de la montre.

La Moto 360 avec la Watchface de Mickey jouant au piano <3

La Moto 360 avec la Watchface de Mickey jouant au piano <3

Pour les performances globales, très honnêtement, il m’est arrivé d’avoir quelques ralentissements mais rien de bien grave. C’est plutôt rare et tout tourne dans l’ensemble très bien quand même. Cependant, il faut le préciser, la montre n’est pas si puissante que ça puisqu’elle est équipée d’un petit processeur OMAP 3 de Texas Instrument. Le tout est accompagné de 512Mo de RAM, mais c’est suffisant pour une montre comme celle-ci (si ça consomme trop après, la batterie ne suit pas et déjà que là c’est limite…). Pour la recharge, je ne l’ai pas précisé, mais elle se fait par induction ! La montre est en effet fournie avec un socle de rechargement sans fil, un bon point.

Finalement, cette Moto 360 est un petit coup de coeur. Je dois l’avouer, j’aime beaucoup son design ainsi que le système Android Wear, nous ne sommes pas là face à une simple “montre de geek”, mais bel et bien face objet connecté design et utile. C’est la première fois que je suis réellement conquis par une montre connectée, même si évidemment, il reste encore quelques points à revoir, notamment au sujet des applications, qui ne sont pas si nombreuses que ça. Point supplémentaire, la batterie, qui selon la watchface que vous affichez, peut se vider plus ou moins rapidement et dans certains cas, tenir la journée est quasiment impossible. J’ai aussi apprécié le fait que la montre soit IP67, même si personnellement, je n’ai pas tenté de l’immergé quelques minutes ou bien alors de prendre ma douche avec. Quoi qu’il en soit, j’aime cette montre même si très honnêtement, 200 euros c’est un peu cher pour ce type d’objet je trouve…

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>