Avis : Hatoful Boyfriend, le jeu où tu fais pécho des pigeons entre eux ! (PS4)

Je dois avouer ne pas trop savoir comment commencer ce billet. Difficile d’introduire mon avis sur un jeu dans lequel le but est de faire trouver le grand amour à des pigeons… Oui, je vous l’avoue, même moi, j’ai cru à une blague. Mais pourtant, Hatoful Boyfriend est un jeu bien connu, il est d’ailleurs distribué sur Steam depuis pas mal de temps maintenant et a rencontré un certain succès. Cependant, c’est depuis quelques jours seulement que le jeu est disponible sur PlayStation 4 et PlayStation Vita (cross-buy) en téléchargement. J’ai donc reçu le communiqué de presse qui en parlait et j’ai été intrigué… Après une blague sur mon prénom de loveur (huhuhu, Roméo, y’a pas mieux pour ce style de jeu ?) que m’a faite la chargée de relation presse du jeu, j’ai alors voulu tenter l’expérience ! Et finalement, ça donne… quoi ?

Ce test a été réalisé avec un code envoyé par l’éditeur.

Je ne sais pas si tous les développeurs du jeu avaient les idées claires lorsqu’ils ont voulu commencer à créer le jeu. C’est vrai, à partir de quand tu dis “Et… si je faisais un jeu où on va simuler la vie d’un pigeon ? Le but : le faire devenir fou amoureux d’un autre pigeon !” – “Whaou, mais c’est génial, alleeeez !”. PERSONNE. JAMAIS. Scène surréaliste et pourtant, Hatoful Boyfriend est bien là aujourd’hui. Le pire, c’est que le jeu à de très bonnes critiques et s’est plutôt bien vendu sur Steam. Mais bon, c’est japonais, faut pas trop chercher plus loin quoi… Après l’avoir téléchargé, je l’ai donc lancé sans trop savoir à quoi m’attendre.

Hatoful Boyfriend - PS4

Le jeu est évidemment traduit en français mais sur les screens du kit de presse, que de l’anglais… rt

Au début, lorsque vous lancez une partie on vous demande alors votre nom/prénom puis votre aventure commence. Vous découvrez que vous allez devoir étudier dans la très grande université… de Pigeonation. On découvre par la même occasion le fonctionnement du jeu : un fond, avec un pigeon devant et un texte qui défile. Voilà de quoi est composé le jeu. On vous demandera simplement de répondre de temps en temps à quelques choix et rien de plus. On va dire que le jeu s’apparente plus à une histoire dans laquelle on vous demande quelques fois votre avis, c’est tout. C’est… particulier. Vous allez alors devoir conquérir le coeur d’un autre pigeon grâce à des points de compétences que vous améliorerait un peu à la manière d’un RPG. Vous pourrez donc choisir de faire des activités (Sport, Musique, Cours) afin d’améliorer vos points. Une fois cela fait et votre cible amoureuse définie, il faudra faire en sorte d’améliorer le point qui lui plait le plus pour conquérir son coeur !

Du coup, on rigole, on passe du bon temps et on fait tout pour réussir à satisfaire notre pigeon favori ! Mais en réalité, c’est plus difficile qu’on ne le croit. En plus de cela, il y a alors une véritable histoire derrière ce délire. On suit cela avec attention et on tente de terminer le jeu… D’autant que vous serez probablement amené à le faire plusieurs fois puisqu’il y a de nombreux fins différentes possibles. Puis la grande surprise c’est qu’on peut perdre. Et je perds tout le temps d’ailleurs. GRR.

Oh un gros ! MAIS C'EST DONC MOI :O

Oh un gros ! MAIS C’EST DONC MOI :O

Une fois tout l’enthousiasme du jeu passé, on se fait un peu chier. Clairement. Je me suis ennuyé et j’ai trouvé le jeu limite pénible. On perd, on recommence et on se tape les mêmes dialogues. OOOOOH QUE ÇA M’ÉNERVE. Bref, j’abuse des majuscules dans mes billets ces derniers temps, il faut que je me calme. Je suis désolé, c’est depuis que je me fais insulter par les fans d’EnjoyPhoenix suite à la critique de son livre moisi sur mon blog, alors je suis sur les nerfs… (ou pas ?).

Le seul avantage, c’est qu’il y a tout de même quelques rebondissements et qu’on est pas là face à un jeu qui se base que sur les histoires d’amour, mais c’est tellement particulier, que je pense que je ne suis tout simplement pas du tout le public visé. Désolé, mais même avec mon prénom, ça n’a pas marché sur moi. Rt si c trist.

“Je ne suis pas convaincu par le jeu”

Honnêtement, je ne suis pas convaincu par le jeu. Oui, il est fun, c’est drôle mais y jouer pendant trois ou quatre heures à ce qui s’apparente à une blague, ça devient pénible. C’est loufoque, ça vaut le coup d’y jouer une fois, mais c’est tout de même très japonais et donc peu orienté vers notre marché. C’est certainement aussi ce qui explique le fait que je n’ai pas trop apprécié le jeu dans sa durée. Passé l’effet de surprise et le fait que je perde lamentablement à répétition (bon, je suis mauvais aussi… Mais merci les sauvegardes !), ça m’a vite gonflé. Après, j’ai conscience que certains vont vraiment adorer, mais je le conseille qu’à ceux qui savent réellement ce qu’ils achètent. En effet, dépenser 9.99 euros, je ne sais pas si c’est nécessaire… Pour ma part, je le dis, je suis comptant d’avoir pu y jouer sans le payer, parce que à ce prix, j’aurais été déçu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>