Avis : Hébergement mutualisé de PulseHeberg

Depuis pas mal d’années, j’ai eu l’occasion pour divers projets de tester plusieurs hébergeurs web. Néanmoins, je n’avais jamais pu tester PulseHeberg. Pour le lancement de mon dernier site, c’est à dire le blog “On se fait une bouffe ?” il nous fallait alors un hébergeur. C’est tout naturellement que j’ai effectué des recherches pour trouver un hébergement. Ensuite, j’ai rédigé une demande auprès de Pulse Heberg afin de savoir s’ils souhaitaient nous accompagner dans ce projet en nous offrant la première année chez eux. Ils ont accepté et je voudrais vraiment les remercier pour cela. Après plusieurs mois, je vais donc pouvoir vous faire un retour sur leurs services en ce qui concerne les hébergements mutualisés.

Tout d’abord, à la création j’ai découvert le site (et l’interface) permettant d’ouvrir un ticket, payer ses factures et bien évidemment de passer commande si vous le souhaitez. Je dois avouer que celui-ci est plutôt fonctionnel et compréhensible. Toute personne, même débutante ne devrait pas rencontre le moindre problème pour s’y retrouver. Ensuite, une autre adresse permet d’accéder à un deuxième panel d’administration (celui appelé “Panel” pour le coup). Il permet par exemple de gérer ses redirections pour son nom de domaine ainsi que ses boites mails et quelques options de son hébergement web. Et là, j’ai trouvé l’interface un peu fouillis. Rien de bien méchant, mais c’était peut-être tellement simpliste/épuré au premier abord, que ça manquait de clarté. Néanmoins, après quelques minutes et plusieurs connexions, on comprend le fonctionnement sans problème et on s’y fait.

Pour notre part, l’hébergement mutualisé chez Pulse Heberg est suffisant. “On se fait une bouffe ?” allait pour nous être un nouveau projet et on savait très bien que dès les premiers mois, il n’y aurait pas des milliers de visiteurs. L’offre “Premier Web” semblait donc répondre entièrement à nos besoins. Cette dernière est facturée au prix de 35.88€ par an. C’est donc sur celle-ci que nous sommes pour le moment. Pour ce qui concerne les caractéristiques des diverses offres Web, je vous laisse regarder ce comparatif :

OffresWeb-PulseHeberg

Offres Web de PulseHeberg

Très rapidement, j’ai alors installé WordPress et je me suis occupé de créer la base de données. Tout s’est déroulé facilement et sans encombre. Deux jours plus tard, je souhaite me connecter au site… Impossible d’y accéder. J’avoue ne pas comprendre. Mince, celui-ci est down. Je me suis dit “Ça commence bien !”. Comme j’ai aussi souhaité tester le service comme tout client traditionnel (même si la première année nous est offerte, je tiens à le rappeler), j’ai ouvert un ticket. Je n’ai même pas eu le temps qu’on me réponde, aussitôt le site était de retour. Cela n’a duré que quelques secondes. Je n’y ai donc pas trop accordé d’importance. J’ai alors fermé le ticket. Puis, le lendemain, ça recommence… Je contacte à nouveau le support en ouvrant un ticket. À ce moment là, j’ai eu une réponse en moins de 10 minutes. Déjà, c’est un bon point de voir que derrière, il y a un réel service client près à corriger vos problèmes. Puis, là, un technicien m’explique alors que l’hébergeur va changer ses serveurs et que c’est pour cela que nous risquons de rencontrer des problèmes. Je me suis dit : “Aïe, pas de chance, ça tombe pile quand je commence à être chez eux”. Finalement, le lendemain, tout était bien fonctionnel et j’ai noté une réponse bien plus rapide du serveur. En effet, le tout semblait être plus optimisé. Pendant plus d’un mois, je n’ai alors par la suite pas rencontré le moindre problème. Puis, un jour, en voulant me connecter, j’ai encore eu un problème avec une erreur de base de données… J’ai renvoyé un message au support en me disant “Ça commence à faire beaucoup”. On m’a alors assuré que c’était un problème technique mais que tout était réglé.

TicketPulseHeberg

Exemple d’un ticket ouvert chez PulseHeberg, avec une réponse rapide, en 6 minutes.

Depuis, je dois avouer n’avoir rencontré aucun problème important avec PulseHeberg. Je pense être tombé au mauvais moment au départ, puisque comme on me l’avait confirmé, les problèmes ne se sont pas reproduits. Pour le coup, j’ai vraiment aimé l’efficacité de l’équipe. Je ne peux que les féliciter sur ce point. J’ai eu quelques problèmes, mais c’était sur un laps de temps très court finalement. Tout est rentré dans l’ordre. Ensuite, sur le service même : rien à signaler. Le prix me semble correct pour le service. On est là, sur un tarif qu’on peut qualifier de similaire par rapport à d’autres hébergeurs d’ailleurs. On est pas dans du low-cost, mais nous ne sommes pas dans du haut de gamme non plus. Dans le cadre de notre projet, cet hébergement correspond totalement. À noter aussi que les serveurs sont en France, ce qui permet d’offrir un temps de réponse satisfaisant.

J’espère maintenant que tout se passera bien dans les prochains mois, mais il n’y a aucune raison selon moi. De plus, vous me connaissez, si je rencontre un gros problème, je ne manquerai pas de mettre à jour cet article afin de vous en informer. Quoi qu’il en soit, dès qu’il faudra renouveler l’hébergement, si tout reste comme ça, ce sera de nouveau chez Pulse Heberg. Maintenant, j’ai eu l’occasion de tester beaucoup d’hébergeurs (1&1, Obambu, One.com, OVH,…) et il est vrai que PulseHeberg se positionne dans les bonnes surprises.

“Nous renouvellerons sans problème notre nom de domaine ainsi que notre hébergement chez eux”

Que cela soit clair, j’ai été surpris par le professionnalisme de Pulse Heberg. J’ai rencontré quelques problèmes, mais très rapidement et à chaque ticket ouvert, le tout a été réglé dans les minutes suivantes. Si tout se passe bien comme durant les dernières semaines (où nous n’avons pas rencontré le moindre problème), nous renouvellerons notre nom de domaine ainsi que notre hébergement chez eux.

? Accéder à PulseHeberg

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>