Apollo 11 VR : J’ai marché sur la lune en réalité virtuelle !

Vous commencez à le savoir : je suis un grand passionné de réalité virtuelle. J’aime vivre des expériences et pour moi, le meilleur moyen actuellement dans le monde du jeu vidéo, c’est de s’y immerger directement avec un casque. Jusqu’à l’heure actuelle, je jouais avant tout en VR. Sauf que dernièrement, j’ai entendu parler d’une expérience/documentaire : Apollo 11 VR. Cette expérience en réalité virtuelle permet de redécouvrir les premiers pas de l’Homme sur la lune, du début jusqu’au retour sur terre.

On me vendait Apollo 11 VR comme une des expériences les plus folles. J’ai même lu : “J’ai pleuré tellement l’émotion était forte”. Ça m’a interpellé. Ni une, ni deux, je vais donc sur le PlayStation Store et je vois que le titre est soldé. J’ai donc craqué et j’ai tenté l’expérience. Alors oui, c’était hyper enrichissant et passionnant mais j’ai été un peu déçu… Je vous explique tout.

On commence avec un discours de Kennedy datant de 1962. On voit alors des archives et ça nous plonge clairement dans le passé. On se rend compte par conséquent que nous sommes bien là face à un documentaire. On est alors mis dans le contexte et de façon très simple, on comprend le cheminement des américains en ce qui concernait leur volonté de conquérir la lune. Cela permet de re-situer le contexte, point essentiel.

Tout s’enchaine alors très vite, vous allez vous mettre à la place d’un astronaute et ainsi vivre aux côtés d’Armstrong les premiers pas de l’homme sur la lune : du décollage de la fusée, au retour sur terre. Ainsi, on enchaine les chapitres mais tout n’est pas parfait. J’ai été perturbé par deux choses : les nombreux chargements ainsi que l’aspect graphique qui m’a presque semblé bâclé. On cherche une expérience immersive à vivre, pour ressentir de vraies émotions et malheureusement, on se rend vite compte de la limitation d’Apollo 11 VR.

Les quelques chapitres vous emmèneront alors jusqu’à poser le pied sur la lune. Avant cela, vous aurez cependant l’occasion de prendre le contrôle de certaines manoeuvres qui se sont réellement déroulées durant cette mission Apollo 11, pour pousser l’immersion encore plus loin. Là encore, cela reste très limité mais on nous le propose en option et on ne peut qu’apprécier (vous pouvez également continuer en mode “cinématique” tout au long si vous le souhaitez).

Quand vous êtes dans la fusée, la bande-son est fantastique (certainement le plus gros point fort du jeu et cela joue sur l’immersion) et la tension palpable. D’un point de vue ambiance, il faut l’avouer : c’est une réussite. On se retrouve pendant certaines scènes dans une expérience qui se veut immersive mais qui à plusieurs reprises sera coupée par des chargements ou bien des éléments qui vont venir vous rappeler que vous êtes bien là dans un monde virtuelle. Par contre oui, il faut le dire, j’étais en mode “Whaou” quand je regardais par le hublot ou bien au moment d’atterrir sur la lune. On se prend une petite claque face à ce grand moment d’histoire. Oui, j’ai ressenti une émotion particulière malgré tout quand j’ai marché sur la lune en réalité virtuelle. On ressent un récit, on le mémorise et ça nous marque. Dorénavant, je ne verrais plus cet évènement de la même façon, c’est une certitude.

Je note quand même qu’Apollo 11 VR nous offre un support d’apprentissage incroyable pour en savoir plus sur cette période de l’histoire. Je pense sincèrement que quelqu’un qui s’intéresse à ce sujet ou bien même pour un usage dans le domaine de l’éducation, ces nouveaux supports offerts par la réalité virtuelle peuvent être très bénéfiques. On regrettera juste sa durée un peu courte : 1 heure, ce qui oblige alors à passer rapidement sur certains éléments.

Une chose est claire : Apollo 11 VR est une belle expérience en réalité virtuelle, qui aurait juste dû être encore un peu plus poussée. Les temps de chargement coupent clairement l’immersion, certains passages vont trop vites et en même temps, on perd parfois l’authenticité de ce documentaire interactif par des graphismes très limités et des textures à la limite de l’acceptable, ce qui nous fait alors rappeler que nous sommes bien dans le virtuel et non la réalité. Cependant, j’ai appris de nombreuses choses et j’ai découvert chaque étape de la conquête de la lune par les américains et de ce point de vue, c’était passionnant. Pour quelques euros, vous pouvez tenter même si l’expérience se révèle très courte (environ 1h).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>