Disney+ : Plusieurs mois après lancement, comme un goût amer…

J’ai eu la chance d’accéder en novembre dernier à la bêta de Disney+. J’étais donc l’un des premiers utilisateurs à pouvoir redécouvrir une tonne de programmes Disney que j’affectionnais tant étant plus jeune ! Puis, plusieurs semaines après, j’ai découvert les programmes originaux de la plateforme. Une fois l’effet “Whaou” et de nostalgie passé, que reste-il vraiment ? Pas grand chose en réalité, j’ai même résilié mon abonnement.

Disney+ : un vrai bol d’air frais dans le monde des services de VOD

J’attendais Disney+ comme l’une des plateformes qui allait enfin pouvoir concurrencer au mieux Netflix. De plus, son prix attractif de moins de 7 euros par mois avait de quoi séduire de nombreux utilisateurs. Au delà du fait de pouvoir retrouver de très célèbres programmes de l’entreprise de divertissement qu’on ne présente plus, on attendait aussi très régulièrement des nouveautés grâce aux contenus originaux. Plusieurs mois après, quand on regarde les programmes vraiment marquants ils sont peu nombreux. Face à Netflix qui ne cesse d’innover et qui propose toujours plus de contenus différents et originaux, Disney fait pâle figure. C’est du moins mon ressenti et je ne cache clairement pas ma déception. Je ne vais pas vous mentir : hormis Journal d’une Future Présidente et Il était une fois les Imagineers, je n’ai pas eu de gros coups de coeur.

Pas de gros programmes marquants pour moi

Alors oui, je le sais : Disney propose pourtant une série phare que je n’ai pas cité : The Mandalorian. Et bien figurez-vous que je n’aime pas vraiment la licence Star Wars et malgré un essai de visionnage, je n’ai pas du tout accroché. J’ai alors regardé High School Musical la série mais autant vous le dire : rien de transcendant non plus. Finalement, quand je regarde ce qui est sorti réellement sur la plateforme, on se retrouve avec moins d’un contenu vraiment intéressant par mois. De plus, la loi sur la chronologie des médias en France ne permet pas de se voir proposer sur Disney+ des films récents comme la Reine des Neiges 2 par exemple. C’est pourtant le cas dans la majorité des autres pays, de quoi pour le coup décevoir, c’est un fait. Je ne vais pas passer par Quatre Chemins : sur Disney+, tu passes plus de temps à parcourir le catalogue qu’à regarder le moindre programme. Si la hype était là au début, elle est bien descendue.

Ce que je regrette également, c’est qu’il n’y a pas de reportages vraiment très engagés. On peut citer par exemple “Black is King” de Beyoncé mais en dehors de ça, Disney souhaite garder son image lisse et parfaite pour satisfaire toute la famille. Comment se fait-il que l’excellente série Love Victor par exemple qui était au départ prévue sur Disney+ est été finalement migrée sur Hulu ? Simplement parce que la série aborde le sujet. de l’homosexualité. Cette série n’a absolument rien de choquant et bien aux contraires : elle renvoie des valeurs très positives et on en sort avec un grand sourire. Puis on ne va pas se mentir : le catalogue est vide et les nouveautés bien trop maigres. Alors oui, on a le droit à du Pixar, du Marvel, du Disney, du National Geographic et pourtant : ça sonne tout de même bien creux. On ne va pas aller révisionner en boucle tous les anciens films Disney qu’on déjà vu… Ce qu’on attend donc pour rester abonné, ce sont des contenus originaux. Et il y a un problème : ils sont peu nombreux et quand il y a quelques nouveautés, elles ne sont clairement pas toujours au niveau. Pour ne pas dire que certains programmes sont une vraie déception.

Un manque de contenus réguliers

En clair : il manque vraiment de bons contenus originaux. Il y en a mais trop peu. Même certains contenus qui étaient attendus se révèlent honnêtement très décevants. Alors tout n’est pas à jeter : l’interface est top, le prix est accessible, une fonctionnalité de visionnage en groupe débarquera bientôt. Mais ce n’est pas suffisant pour rivaliser et quand j’en parle autour de moi, je constate que de nombreux utilisateurs ont déjà laissé de côté la plateforme… C’est bien décevant. Désolé Disney, mais si au départ j’étais fan de toi, j’ai rapidement déchanté. Un mois d’abonnement suffit pour faire le tour de ce qui nous intéresse et rien ne justifie l’abonnement sur le plus long terme à mon sens.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>