Dear Esther, bien plus qu’un jeu : une expérience.

Il y a des jours comme ça où l’on découvre des perles vidéoludiques. Vous n’êtes pas sans savoir que c’est la période des soldes Steam (bien que ce soit la fin même…) et le jeu Dear Esther était proposé au doux prix de… 1.99€. Alors comment ne pas craquer ? D’après ce que j’avais entendu ce jeu valait le coup mais sans savoir réellement ce que c’était que cet OVNI, alors pour ce prix je n’ai pas hésité longtemps. Pour la petite information, il faut savoir qu’a la base Dear Esther n’est pas un jeu mais un mod pour Half Life 2 et celui-ci est sorti en tant que “vrai jeu” (dans le sens où ce n’est plus un mod) sur Steam en février dernier. Quand je sais que ce sont les développeurs de ce jeu qui font le prochain Amnesia, je suis encore plus impatient de découvrir leur prochain bébé !

J’ai lancé le jeu et j’ai découvert un univers unique. Bien loin de ce que je pouvais m’imaginer du jeu, vous êtes transporté dans un très joli milieu. Le jeu n’a aucun but, vous avancez dans le paysage et vous découvrez un monde à la fois magnifique mais aussi mystérieux. Vous ne savez pas où vous allez, mais vous marchez. Un homme vous parle et vous raconte une histoire tragique, collant parfaitement à l’ambiance du jeu (j’évite le spoil, mais chacun interprétera l’histoire à sa manière). Les bruitages et la bande-son sont sublimes. Rien de plus simple, vous pouvez seulement vous déplacer et regarder autour de vous le paysage grâce à votre souris. Comme quoi, il faut parfois rester à l’essentiel pour nous faire une petite merveille. Lorsque vous arrivez à la fin du jeu, c’est très touchant. Vous en voudriez encore et encore. C’est juste une vraie claque ! Whaou quoi. J’ai du mal à considérer Dear Esther comme un jeu, c’est plus une aventure poétique. Les développeurs auront reussi à reformer une ambiance plus vraie que nature, chapeau les artistes ! Le jeu est tellement beau que je prenais des screenshots toutes les 2-3 minutes…

Je vous assure que l’univers du jeu est très prenant. J’ai rarement vu un jeu aussi transportant et c’est certainement un de mes coups de coeur de cette année ! Cela faisait longtemps que j’attendais un jeu comme celui-ci. Unique en son genre et tellement sublime (le jeu tourne avec le moteur Source Engine, la preuve que même après plusieurs années il est toujours là et tient la route !), c’est bien plus qu’un jeu.  Cependant (et cela va en refroidir plus d’un), le jeu se termine en seulement 1h40 (et pourtant j’ai pas tracé en ligne droite…) mais il en vaut la chandelle. Il ne faudra pas vous attendre à interagir avec tout le décor, il faudra simplement vous laissez transporter au son du vent & de l’eau avec la douce musique en arrière plan (vous pouvez écouter la bande-son, en ligne à cette adresse : http://dear-esther.com/?page_id=670).

Ce jeu bien spécial ne plaira pas à tout le monde c’est certain. Quelques personnes diront qu’il n’y a aucun intérêt, qu’il est cher et que vous n’avez aucune liberté mais pourtant lorsque vous terminez le jeu vous n’avez que des sensations qui vont à l’encontre de ces propos. Un jeu comme celui-ci mérite bien plus de succès.

Non soldé, Dear Esther est proposé à 8€ (ce qui fait peut etre un peu cher pour certains et c’est compréhensible en même temps). Il y a quatre jours, nous apprenions que le jeu venait de dépasser les 250000 exemplaires vendus et à mon avis ce n’est pas terminé !  Celui-ci passe donc juste à côté de la note parfaite, puisque j’en voudrais tellement plus… Une chose est certaine, je ne suis pas prêt d’oublier ce jeu et je pourrais le recommencer encore une fois ! Bref, un vrai chef-d’oeuvre.

Note : 9.5/10

[notification type=”notification_info” ]Un patch FR permet de profiter du jeu en français, pour cela il faut télécharger ce fichier. Une fois cela effectué, il faut décompresser tous les fichiers de l’archive dans le répertoire de votre dossier steam dans : /steamapps/common/dear esther/dearesther/resource. Après, il faut valider la modification des fichiers, car les nouveaux écraseront les anciens. Maintenant, ouvrez Steam. Dans votre bibliothèque faites un clic droit sur Dear Esther > Propriétés > Définir les options de lancement… > et là il faut écrire “-language french” et valider. C’est bon votre jeu aura les sous-titres en français, bon jeu ![/notification]

Vous aimerez aussi...

5 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3

    Le jeu est dans ma bibliothèque steam, attendant 2h de calme pour que je me plonge dedans.
    Je l’avais acheté sans même savoir quel type de jeu c’était, juste quelques screenshots et surtout la promesse d’une expérience de la part de tous ceux qui l’avaient fait. J’ai hâte !

  4. 5

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>