Pourquoi certaines applications iOS ne sont pas interdites sur l’AppStore ?

Comme vous le savez, Apple est devenu avec le temps une marque tendance que tout le monde adopte de plus en plus (à ma plus grande déception, vous le savez surement mais je suis plutôt “pro-android”…), en effet leurs appareils sont les rois de la polyvalence et vous permettent de tous faire ou presque même devenir un dealer. C’est justement là que je pose des questions, surtout sur la politique pourtant très stricte d’Apple.

L’iPhone où l’iPad, les fameux appareils tant adoptés (Si si… Hélas.) regroupent beaucoup d’applications, je vais vous faire part aujourd’hui de l’une d’elles et plus particulièrement de certains qui devraient êtres interdites. C’est plutôt curieux même.

Avant de vous en parler, je me répète mais je suis étonné d’avoir trouver ce genre d’applications sur le store de la firme de Cupertino lorsqu’on sait qu’elle très réputé pour sa censure vis-à-vis des applications trop explicites, ces dernières semblent avoir passé entre les mailles du filet.

Par exemple : Herb converter est une application datant de 2009 dont une version iPad vient de sortir vous permet de convertir des unités utilisées pour peser différentes drogues naturelles comme le kava, la marijuana, etc.. Elle vous permet aussi calculer vos profits de dealer en se basant sur la quantité vendue et du prix unitaire, pour finir elle propose aussi un petit dico qui vous permet de connaitre le jargon du dealer.

Strains : vous informe sur plus de 100 variétés d’herbes, leur origine, les prix pratiqués pour ces herbes et même des conseils de culture.

Marijuana truth : une encyclopédie complète sur la marijuana ainsi que des infos sur les outils des consommateurs (headshop).

Legalize it! The sexy weed : une application qui regroupe les législations des États américains sur le cannabis.

Ce n’était que quelques applications sur cela, mais je ne sais pas pourquoi ce sujet est plus ou moins souple. Le tour d’horizon est donc fini, je vous en ai présenté 4 mais il en reste des milliers, c’est étonnant de voir qu’elles sont encore en ligne sur l’AppStore français malgré la loi de 1970 qui punit le prosélytisme ou manque d’intérêt (logiquement, mais visiblement celle-ci n’est pas appliquée…), mais là où c’est pire encore on retrouve des boutiques en ligne française comme zamnesia proposant de la marijuana.

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>