Avis : Brothers: A Tale of Two Sons (Xbox 360)

BrothersJaquette

Prix : 12€
Disponible sur : Xbox 360 (à venir sur PC et PS3)
Édité par : 505 Games
Développé par : Starbreeze

Parfois on croise des screenshots, des vidéos et d’autres informations sur des jeux par hasard sur internet. C’est ce qui m’est arrivé pour Brothers: A  Tale of Two Sons, ce jeu développé par Starbreeze Studio et édité par 505 Games. Dès que j’ai vu ça, je me suis dit que ça allait être la claque du siècle. Le jeu auquel vous accrochez dès les premières minutes. Visiblement, c’est d’ailleurs ce que tout le monde en a pensé lors de sa sortie il y a quelques jours sur le Xbox Live (exclusivité temporaire, le jeu sera disponible courant septembre sur PlayStation 3 et PC). Malheureusement, alors que j’attendais beaucoup ce jeu, j’ai été tout de même déçu…

“J’ai préféré éteindre au bout d’une heure.”

Dès le début du jeu, on comprend rapidement l’histoire. Il faut savoir une chose sur ce point, le “réalisateur” du jeu est à la base un réalisateur de cinéma. Il a fait le pari que le jeu vidéo pouvait lui aussi avoir une superbe réalisation, sur ce point, c’est une vraie réussite. Une petite perle. Il n’y a pas vraiment de cinématiques, on vit l’histoire et on se sent transporté. On s’attache alors à ces deux personnages principaux, ces deux frères que nous devons contrôler. Dès que c’est à vous de prendre en main le jeu et de faire avancer les deux jeunes hommes, c’est directement une catastrophe. Tout s’effondre. On se dit que c’est prometteur, on espère avoir ici une nouvelle réussite vidéo-ludique et finalement, le plaisir est vite gâché. Très franchement, ça m’a tellement insupporté que j’ai préféré éteindre le jeu au bout d’une heure. Finalement, j’ai décidé après mon retour de vacances de reprendre le jeu afin de le terminer et… je me suis rendu compte que c’était toujours la même chose et que le soucis ne venait pas de moi. Pourtant, on peut difficilement faire plus simple au niveau des contrôles : un joystick pour contrôler chaque frère et une gâchette là aussi par personnage qui permet d’effectuer une action. Cela vous force d’abord à faire avancer un personnage, puis de faire avancer l’autre au même niveau, etc. Finalement, difficile de diriger les deux en même temps et pourtant, tout réside dans ce principe ! Je peux comprendre que c’est voulu, mais c’est plus problématique qu’autre chose. Cela gâche clairement l’expérience de jeu. De plus, je ne parle pas de quelques soucis de caméra qui parfois posent quelques soucis, bien que cela arrive peu souvent dans l’ensemble.

BrothersXbox

“Clairement aucune difficulté”

Vous n’avez ensuite qu’à avancer dans un monde, où vous devez suivre des couloirs, tout droit. Seulement, à certains moments vous serez bloqué et il faudra résoudre des “énigmes” afin d’avancer. Ce ne sont pas vraiment des énigmes, mais plus des épreuves de logique. Dans l’ensemble, elles sont faciles et ne vous poseront clairement aucune difficulté. C’est dommage, j’aurais aimé tout de même que cela soit un peu plus difficile. J’en profite pour signaler qu’on ne peut pas choisir de difficulté au lancement d’une partie, c’est la même (“normale” donc) pour tout le monde. Pour en revenir aux épreuves qu’il faudra passer, ce que je trouve formidable c’est le fait qu’il faut toujours se servir des deux frères. On voit donc naitre une sorte de complicité entre les deux personnages, c’est mignon et on voit bien que ce sont deux frères. Ce lien unique, est bien retranscrit ici. Au passage, j’aurais adoré un mode coopération pour jouer à deux en local.

brothers-a-tale-of-two-sons

Tout au long de votre parcours, vous ne ferez pas qu’avancer et profiter de simples phases où il faut traverser les divers obstacles. Non, vous pourrez monter sur des moutons, grimper sur des murs ou bien encore faire du deltaplane ! Ces phases de gameplay sont vraiment funs et très plaisantes à jouer. Puis, par exemple dans le cas du deltaplane cela permet d’admirer le travail effectué au niveau graphique. C’est une claque, c’est vraiment particulier et c’est ce qui fait le charme du jeu. Au passage, le bande-son est tout autant géniale. C’est l’effet que j’appelle “Whaou!” du jeu, mais hélas, ce n’est pas suffisant pour réussir à nous faire passer 4h de bonheur. Effectivement, 4 heures, c’est le temps qu’il vous faudra pour terminer le jeu. Après, pour 12€ je trouve que c’est pas forcément le plus dérangeant. Cependant, dans l’ensemble c’est globalement avec plaisir que vous terminerez le jeu, du moins si la maniabilité ne vous dérange pas. Par exemple, lors de la sortie sur PC du jeu, je suppose que cela ne posera pas de soucis (alors que sur PS3 si, car ce sera toujours 1 joystick par frère) et ce sera à mon avis la meilleure plate-forme pour jouer au jeu. Malgré tout, le jeu est rempli de très bonnes petites idées. Une chose que l’on pourrait cependant regretter, c’est qu’une fois que vous aurez terminé l’aventure de Brothers, il n’y aura aucun intérêt à recommencer le jeu. C’est dommage. Pour terminer, je ne veux pas spoiler mais vous serez très étonné par la fin du jeu…

“Il est poétique, envoutant, entrainant.”

Au final, vous l’aurez compris Brothers: A  Tale of Two Sons est un bon jeu, que l’on prend plaisir à terminer. Il est poétique, envoutant, entrainant. Vous prendrez très probablement une énorme claque lorsque vous lancerez le jeu avec un “Whaou !”. Malheureusement, sa maniabilité est catastrophique. Elle gâche sans cesse le plaisir de jouer, à devoir s’y reprendre 3 fois pour faire avancer votre personnage, ça devient très vite pénible. Le jeu ne dure que 4 heures, ce qui n’est pas grand chose mais il est important de préciser qu’il est proposé à 1200 points Microsoft (~12€). Fort heureusement, la bande-son tout autant réussite que l’univers graphique vient remonter le niveau. Pour ce qui est du scénario, pas grand chose à dire, c’est plutôt simpliste mais la fin est selon moi elle aussi décevante (ceci dit, tout aussi étonnante). Je pense que ce jeu va autant plaire qu’agacer, cela dépend de ce que vous attendez de Brothers.

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. 1

    J’attendais ton avis avec impatience, ayant également vu beaucoup d’éloges sur ce jeu, j’avais vu que la maniabilité t’avais posée soucis. Personnellement le jeu me tente assez et la maniabilité avec les deux joysticks ne me rebutent pas. Je pense me laisser tenter. En plus tu as titillé ma curiosité concernant la fin du jeu :)
    Vivement que je retrouve ma petite Xbox :3 ! Super test :)

  2. 2

    Coucou !
    À vrai dire, avant de venir sur ton blog, je ne connaissais pas ce jeu, de sorte que je suis maintenant impatiente de le découvrir. Merci pour ce petit article bien détaillé. Je vais l’essayer et je te donnerai mon avis prochainement !
    À bientôt !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>