Le boom des jeux sur mobiles.

La tendance des jeux est à la dématérialisation et à la mobilité. En effet, désormais les Gamers ne veulent plus seulement jouer à la maison devant leur PC ou leur console mais désirent également le faire peu importe où ils se trouvent. Fini les moments d’ennui dans le train ou le métro, désormais, nous sommes connectés partout et tout le temps.

Les jeux mobile, c’est dans l’air du temps !

Pour se mettre à la page, les créateurs de jeux en ligne par navigation créent des applications à télécharger sur Android et iOS afin d’être accessibles à tout moment, via différents supports. Ainsi, Innogames, le créateur du célèbre jeu MMO Grepolis a lui aussi créé des applications pour son célèbre jeu. Celles-ci possèdent les mêmes fonctionnalités que le jeu par navigateur et elles ne nécessitent pas d’inscription au préalable, si vous possédez déjà un compte. Par ailleurs, vous profitez de toutes nouvelles options et fonctions de jeux pour plus de divertissements et de rebondissements. Tout comme sur le jeu PC Grepolis disponible sur Browsergames, vous serez à la tête de votre peuple, plongé dans un univers Antique dirigé par les Divinités grecques.

grepolismobile

Jeu Grepolis, disponible sur navigateurs et mobiles.

La tendance du « free to play » s’affirme

Ce que l’on appelle le “free to play”, ce sont les jeux que l’on peut télécharger et sur lesquels on s’inscrit gratuitement mais qui proposent des biens virtuels payants aux cours de la partie. Ce n’est pas obligatoire, mais cela fait recette ! En effet, le JDN rapporte que les jeux mobiles ont rapporté plus de 16,5 milliards de dollars en 2013 et ce chiffre est en constante progression. Le nombre des applications mobiles pour les jeux ont, au jour d’aujourd’hui, dépasséle million.

Moi personnellement, je ne lâche plus mon téléphone et je ne cesse d’y jouer en permanence ! Il en est de même pour ma tablette. Très franchement, si je regarde le nombre d’applications installées sur mon téléphone, je suis prêt à parier qu’il y en a au moins 1/3 voir plus qui sont des jeux… Quoi qu’on dise, le jeu mobile pour moi reste du jeu vidéo et pas seulement pour les “casuals gamers”. Il y a même un réel avenir avec des appareils qui seront de plus en plus puissants et qui vont prochainement rivaliser de très près avec les consoles portables. Je ne vois même pas finalement ce qu’il y a de surprenant en fait dans ce succès incroyable des jeux sur mobiles car c’est tellement simple d’avoir à sortir de sa poche son téléphone et de jouer avec sans s’encombrer de ma 3DS ou de ma PS Vita par exemple.

Bref, l’extension du monde des jeux mobiles ne s’arrêtera pas tout de suite, au contraire !  Ce phénomène ne va cesser de grandir dans les années à venir, même si on peut déjà clairement dire que la quasi totalité des possesseurs de smartphones actuellement, jouent déjà. Il suffit de regarder le nombre incroyable de personnes que vous croisez partout (dans la rue, dans les transports, etc) et qui alignent des bonbons sur leurs écrans si vous voyez ce que je veux dire… Je trouve même que King est l’exemple typique de la démocratisation du jeu vidéo pour tous.

Vous aimerez aussi...

4 Comments

  1. 1

    Hello. À ce que je vois, tu kiffes les jeux vidéo et tes articles sont très pertinents. Je ne manquerai pas de revenir te faire un coucou à l’occasion. À plus !

  2. 2
  3. 3

    Salut,
    Tu évoques un très bon sujet. Les jeux sur les appareils mobiles sont très prisés à cause des « Free to play ». Par ailleurs, les éditeurs dans ce domaine ont su démontrer que les ludiciels destinés aux smartphones et tablettes sont aussi géniaux que ceux sur PC et consoles.

  4. 4

    Hello. Je suis d’accord avec toi, c’est un phénomène qui a pris ses marques et que désormais, les gamers ont adopté. Je dirais que j’en fais partie et c’est vachement amusant ! :-)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>