Avis : Nos étoiles contraires, le film.

Suite à ma déception avec le film Lucy dont vous pouvez retrouver ma critique sur le blog, j’ai décidé de changer radicalement de style de film et j’ai donc vu “Nos étoiles contraires“. Le film est sortie le 20 aout dans nos salles obscures, soit mercredi dernier à l’heure où je rédige ces quelques lignes. C’est une adaptation du roman du même nom : “Nos étoiles contraires” de John Green. Le film se veut un peu destiné aux adolescents, on va pas se le cacher même si honnêtement après l’avoir vu je pense que ça peut plaire à des adultes, mais c’est mon avis. Au niveau du scénario, pour faire court, ce sont deux adolescents un peu particuliers puisqu’ils sont tous les deux atteints d’un cancer et c’est lors des réunions dans un groupe de soutien qu’ils vont se rencontrer et faire leur bout de chemin ensemble.

Tout d’abord, ce que l’on peut dire, c’est que d’accord le scénario est un peu “cucul la praline” je vous l’accorde et pourtant au delà de ça, on se retrouve avec des personnages très attachants et surtout un film qui permet de passer par plusieurs phases tout au long des 2 heures de ce dernier : des scènes drôles, émouvantes, tristes… Et là dessus, je dois avouer avoir même été touché lors de certains passages, mais ne souhaitant pas vraiment vous spoiler, vous comprendrez que je ne peux pas vous expliquer précisément pourquoi. Néanmoins, ce que l’on peut dire car on le voit clairement dans la bande-annonce, c’est qu’il va y avoir une histoire d’amour entre les deux adolescents et bien évidemment, c’est l’intrigue principale du film. La demoiselle se nomme Hazel et ses poumons sont très faibles et peu fonctionnels, ce qui l’oblige à se balader avec une bonbonne d’oxygène au quotidien. C’est bien évidemment le personnage principal du film. De plus, elle à un rêve, qu’elle va essayer de réaliser le tout accompagné de son nouvel petit ami rencontré dans le groupe de soutien, nommé Augustus Water. Ce que l’on peut dire c’est que Shailene Woodley (alias Hazel dans le film) joue vraiment très bien et c’est remarquable, comme Ansel Elgort (qui joue Augustus) qui se révèle très touchant finalement. Ces deux là ne sont pas des inconnus (contrairement au réalisateur Josh Boone dont je dois avouer n’avoir jamais entendu parler avant le film…) puisqu’ils jouent aussi tous les deux dans le film “Divergent”.

NosetoilescontrairesScreenshot

Augustus et Hazel, les deux personnages principaux du film.

Après au delà que le film soit touchant, le problème du sujet abordé, c’est à dire celui du cancer, c’est qu’on a vite fait de tomber dans le pathétique, ce qui n’est selon pas moi pas forcément la meilleure des choses. Néanmoins ici, on voit quand même que le réalisateur a insisté sur le fait que le film est trites et certains passages sont là pour vous faire pleurer, donc j’ai trouvé que c’est un peu dommage tout de même selon moi, après c’est dans la thématique du film. On notera aussi deux ou trois petites incohérences dans le film, mais qui ne sont en rien gênantes. Ceci dit, je trouve que certains passages nous montrent un côté très positif sur le combat de la maladie et c’est presque une leçon, c’est vraiment touchant.

Nos étoiles contraires arrive à allier des passages vraiment drôles avec des scènes plus tristes, j’ai souri et même rigolé devant le film alors que pourtant, le sujet choisi ne devrait pas s’y prêter forcément, mais c’est clairement appréciable. On voit des ados faire des conneries (et ça peut rappeler qu’à cet âge là, peu importe la maladie, on peut être comme tout le monde et faire les 400 coups), alors oui ça n’a rien d’extraordinaire, néanmoins ça reste sympathique à regarder. De plus, je pense que c’est tout à fait le style de film à aller voir avec ses enfants au cinéma en famille (plus avec des ados, puisque je ne pense pas que le film plaira aux petits).

490708.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Hazel et sa mère, elle aussi remarquable dans son rôle.

Je sais que beaucoup trouvent que le film est trop commercial et dirigé vers les ados, juste pour fonctionner, mais honnêtement au delà de ça, ce n’est clairement pas mon avis. On est tout de même selon moi loin d’un navet comme Twilight ou autre film pour les pré-pubères qui viennent pour voir des garçons “trop beaux” et baver devant l’écran.

Bref, sans être le film de l’année, j’ai néanmoins apprécié “Nos étoiles contraires” qui se laisse regarder et on ne voit clairement pas les 2 heures de film passer. Les acteurs sont remarquables, la réalisation est très bonne et ce que je peux dire, c’est que dans tous les cas, c’est une belle adaptation du livre. De plus, quand je vois le succès rencontré aux Etats-Unis par le film qui a rapporté plus de 263 millions de dollars alors qu’il n’en a couté que 12 à produire, je dois dire que c’est mérité ! Cela prouve aussi qu’un petit réalisateur avec un film à petit budget peut réussir à créer la surprise. Malgré tout, ce qui a pu aussi aider, c’est le fait que livre était tout de même déjà bien connu avant. Quoi qu’il en soit, je ne peux que vous encourager à aller voir le film même si les histoires d’amours comme ça, si ce n’est clairement pas votre truc, ça ne vous plaira pas forcément et dans ce cas là laissez tomber (mais le combat contre la maladie est aussi vraiment intéressant). Après, je sais que le film s’est fait détruire dans certaines critiques, néanmoins je trouve pas que c’était justifié.

Bande annonce :

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>