Avis : Le Labyrinthe, un petit air d’Hunger Games…

Il faut croire que je passe mon temps au cinéma ces derniers jours. En effet, après avoir vu Samba (retrouvez ma critique ici), je suis allé voir Le Labyrinthe (et je vous proposerai aussi peut être mon avis sur Annabelle prochainement… Qui sait ?). J’en avais entendu un peu parler et honnêtement, il me faisait de l’oeil. Pour tout vous dire, cela me rappelait clairement Hunger Games (que j’aime tout particulièrement) et je me suis dit du coup que c’était l’occasion de découvrir une nouvelle trilogie adaptée au cinéma. En effet, Le Labyrinthe (The Maze Runner en anglais) est tiré d’une trilogie littéraire. Le synopsis est tout aussi simple qu’intriguant : Thomas, un jeune homme, perd conscience et arrive alors dans un lieu clos dont le seul moyen de s’échapper est de passer par un labyrinthe et ainsi trouver la sortie. Mais attention, il faut partir au matin dès que ce dernier s’ouvre pour examiner une probable sortie et revenir avant qu’il ne se referme le soir, sans quoi, il est fort probable d’y laisser sa vie, notamment à cause des “griffeurs” qui ne feront qu’une bouchée de vous une fois la nuit tombée…

Capture d’écran 2014-10-24 à 13.36.01

Dylan O’Brien, remarquable dans le rôle de Thomas.

Tout d’abord, que je vous rassure, non ce film n’est pas destiné uniquement aux adolescents. Ici, aucune histoire d’amour (du moins pour ce volet, le reste je ne sais pas, je n’ai pas lu les livres…) et on évite ainsi le côté “romantique” qui au final termine tous par nous gonfler. Dans Le Labyrinthe, place à un scénario plutôt bien construit et à de l’action. Ainsi, on ne s’ennuie pas une seconde et il faut avouer que les acteurs sont très bons (alors qu’ils ne sont pas si célèbres que ça). On notera d’ailleurs la performance de Dylan O’Brien dans le rôle de Thomas, ce jeune acteur est tout bonnement remarquable. Une belle surprise (même si on l’a déjà vu dans Teen Wolf par exemple). L’histoire elle, est bien évidemment basée sur le Labyrinthe, centre de toutes les attentions. Il joue un rôle important car c’est l’élément central et intriguant du film. D’autant que sur les divers effets spéciaux, on peut noter que c’est là encore une réussite. En effet, leur nombre est plutôt bien dosé et ils sont réussis. De plus, je me suis renseigné un peu sur le budget du film et j’ai vu qu’il n’était pas aussi énorme que pour d’autres blockbusters du même genre. Preuve qu’avec moins de moyens, on peut faire tout aussi bien, voir peut-être… mieux.

Que serait un film sans bande-son ? Pas grand chose honnêtement. Et là, qu’on se le dise, elle est à la hauteur de mes espérances. Moi qui n’attendait pas grand chose du film de ce côté là, j’ai été une nouvelle fois conquis. Ainsi, cela créé avec la mise en scène, un bon jeu d’acteur et un bon scénario, une atmosphère clairement surprenante. C’est pour moi ce “tout” qui fait la force du film et on ne voit pas forcément les 2 heures passer. On notera même parfois certaines touches d’humour. Quoi qu’il en soit, je ne peux que vous le conseiller. D’autant que la version française n’est pas si mauvaise (mais si vous pouvez le voir en version originale, c’est toujours mieux). Le film est rempli de rebondissements qui ne vous feront clairement pas regretter le prix de votre billet de cinéma. Après, si vraiment vous n’aimez pas les films de ce genre, oui là, ce n’est pas la peine, passez votre chemin.

Capture d’écran 2014-10-24 à 13.37.15

“OH MAIS… OH… UNE…” Ah non. Pardon. Je ne vais pas vous spoiler.

Finalement, Le Labyrinthe est une belle surprise. C’est un film avec de l’action, des personnages attachants, un bon scénario et le tout est très bien réalisé. Néanmoins, on notera tout de même une impression de déjà vu qui m’a clairement fait penser à Hunger Games à quelques moments et c’est dommage (d’autant que les deux films sont pourtant différents). Ceci dit, Le Labyrinthe n’a rien à envié à un Divergent ou Hunger Games car le film est vraiment très bon. On notera d’ailleurs une fin très bien construite, nous donnant clairement envie… de voir la suite ! Rendez-vous donc pour le deuxième film. Le Labyrinthe a en plus plutôt bien fonctionné, en 1 semaine : 887.000 entrées en France (cela va encore continuer et en plus, en ce moment ce sont les vacances scolaires et il risque donc d’y avoir un peu plus de monde dans les salles). On notera que c’est alors mieux qu’Hunger Games premier du nom lors de sa première semaine en France.

La bande-annonce :

Cliquez sur l’image pour regarder la bande-annonce en version française du film “Le Labyrinthe”.

Vous aimerez aussi...

3 Comments

  1. 1
  2. 2

    Tu as raison. J’ai aussi pensé que le film avait un air de Hunger Games, mais j’avoue que j’ai beaucoup aimé après l’avoir vu ! Je voulais aussi me procurer les bouquins, car beaucoup de choses sont enlevées quand ils font des adaptations et je suis certaine que Le Labyrinthe n’en déroge pas à la règle !

  3. 3

    Je ne l’ai pas encore vu, et n’étais pas du tout pressé de le faire, mais à lire ton article, cela me donne encore moins envie vu que le film semble manquer d’action et devient plutôt lourd après quelque temps !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>