Avis : DriveClub, LE jeu de course de la PlayStation 4 ?

La Xbox à son célèbre Forza, PlayStation à son Grand Turismo ? Ah oui, mais mince, Grand Turismo n’est plus ce qu’il était… Alors forcément, quand j’apprends qu’une nouvelle exclusivité débarque sur PlayStation 4 et que c’est un jeu de course, je fais la comparaison. Ceci dit, ici, le ton est donné : l’expérience multijoueur et connectée avant tout. Ce jeu, c’est tout simplement DriveClub. Et on en a entendu parler… En bien, mais aussi en mal ! Au départ il devait être offert à tous les membres du PlayStation Plus, finalement, il a été repoussé. On a alors appris que le jeu se déclinera en deux versions : une complète (celle qui est commercialisée) et une version plus light pour les membres du PS+. Résultat ? La version complète est disponible, mais on attend toujours la version PS+ depuis plusieurs mois ! Elle a été repoussée selon soit disant des problèmes avec les serveurs… Mais bon, bref, inadmissible qu’après plusieurs mois, le jeu ne soit toujours pas là. Alors oui, c’est un petit coup de gueule avant de commencer, mais on en parle trop peu dans les tests et ça me gonfle sévèrement.

Cet avis a été rédigé avec une version du jeu envoyée par PlayStation.

Les jeux de course, ce n’est pas forcément mon truc. Néanmoins, parfois, je m’éclate ! J’avais d’ailleurs eu un gros coup de coeur à l’époque pour Burnout Paradise (même si, comme le jeu se déroule en monde ouvert, c’est un peu différent…), signe que je peux quand même prendre plaisir en faisant chauffer la gomme. Du coup, je voulais vraiment essayer ce DriveClub, un jeu de course avec de défis et des courses plus traditionnelles à réaliser. Avant de commencer, je tiens à préciser que vous aurez le droit à une belle mise à jour du jeu lorsque vous lancerez ce dernier pour la première fois, afin de régler tous les gros problèmes qui se sont présentés lors du lancement du titre il y a quelques mois maintenant.

DRIVECLUB™_20141010150812

Honnêtement, le jeu en soit n’est pas si innovant que ça, on reste sur un jeu avec des défis et des courses banales, ce qu’on a déjà vu par le passé donc. DriveClub reprend ce qu’on trouve dans d’autres jeux : des défis drifts/dérapages, des défis où il faut sur une parcelle de la route rouler le plus vite possible, ou bien encore de simples courses. Néanmoins, DriveClub le fait bien et de manière agréable ! En effet, je trouve que le jeu dans son ensemble est plutôt bien foutu pour ce qui est du solo. Ce dernier se décline sous forme de missions à réaliser (3 ou 6 selon les missions) et à chaque objectif accompli lors de ces missions, vous gagnez une étoile. Une fois un certain nombre d’étoile acquis, vous pouvez débloquer les missions suivantes. Elles sont nombreuses et au total, il n’y a pas moins de 225 objectifs à accomplir. Vous pouvez rajouter à cela des DLCs (dont certains sont gratuits, car le studio essaye de se faire pardonner pour le lancement catastrophique du jeu…) qui sont gratuits ou payants, pour avoir alors de nouvelles missions/voitures. Comme le jeu est un peu connecté, on peut alors comparer à chaque fois son score avec celui de ses amis qui possèdent aussi le jeu (un tableau de score, rien de bien innovant). Alors oui, rien d’exceptionnel mais le jeu reste néanmoins extrêmement agréable à jouer, d’autant que la prise en main se fait rapidement et même ceux qui n’ont pas l’habitude des jeux de voiture ou qui sont plutôt mauvais, arriveront à s’en sortir sans le moindre problème (il faut 2 ou 3 courses pour réussir à prendre plus ou moins en main le jeu). Ça, c’est un bon point !

Graphiquement, c’est plutôt une excellente surprise ! J’ai entendu dire que le jeu n’était pas forcément si beau que ça et qu’il ne valait pas grand chose de ce côté là… Mais on a pas joué au même jeu ? Ou ça vient d’une mise à jour ? Quoi qu’il en soit, les reflets, l’environnement et les voitures sont réalistes et juste sublimes. On notera même que la dernière mise à jour rajoute de nombreux éléments météorologiques dans le jeu et si vous jouez sur un circuit où il pleut et où il fait nuit, c’est encore plus beau ! Les environnements et les circuits, tout comme les voitures, sont d’ailleurs très variés et c’est appréciable.

Meteo_DriveClub

Mais ce qui fait la force de DriveClub en théorie, c’est son mode multijoueur. Le jeu se veut connecté. C’est en tout cas comme ça qu’il nous a été vendu. Sur le papier,  tout semblait très bon, en réalité, c’est un peu différent. Tout d’abord, sur le mode solo, vous voyez le score de vos amis sur des défis, rien de plus qu’un tableau des scores. Mais sur le mode multijoueur, la particularité c’est que le jeu permet de créer des clubs. Dans ces derniers, on peut alors inviter des amis, créer un blason et tenter de conquérir le monde ! (Bon, peut-être pas, je m’emporte là…). Mais en fait, tous les membres d’un même club, lorsqu’ils font des missions ou des courses, font gagner de l’XP au club. Ainsi, votre club monte de niveau. Le but est bien évidemment, d’atteindre le plus haut niveau possible pour débloquer de nouvelles voitures par exemple. On peut aussi se lancer des défis de club vers club ou bien alors simplement d’ami vers ami. Ainsi, même si le jeu se veut connecté, je dois bien avouer que le club reste limité… Néanmoins, ne vous inquiétez pas, il existe aussi un mode multi plus traditionnel, où vous pourrez faire des courses en ligne, avec des joueurs aléatoires ou de votre liste d’amis.

“Je suis tombé sous le charme de ce DriveClub”

Vous l’aurez compris, je suis tombé sous le charme de ce DriveClub. Je ne dis pas que c’est le jeu de l’année, néanmoins, c’est une belle surprise et je ne comprends pas forcément toutes ces remarques si mauvaises sur ce dernier. Le jeu est beau, plutôt complet, propose des fonctions multi intéressantes (même si trop peu développées) et il est plutôt bien suivi par le studio, avec des mises à jour régulières. Malheureusement, oui, le lancement a été une catastrophe et on attend toujours la version PlayStation Plus gratuite (et ça, c’est vraiment pas pardonnable). Après, je ne peux conseiller le jeu qu’aux fans des jeux de course, parce que très honnêtement, on ne peut pas dire qu’il soit très original et qu’il mérite ses 35-40 euros. Après, si par contre vous souhaitez avoir UN jeu de course sur PS4, pourquoi pas partir sur DriveClub dans de cas, car il est meilleur que ceux disponibles pour le moment…

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

    J’attendais beaucoup la version PS+ pour me forger mon avis, et tu as bien fais de pousser un coup de gueule. Depuis plusieurs jours je lis des tests positifs sur le jeu complet et cela me fera peut-être digérer la déception de la version PS+.

    A voir ^^

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>