Avis : Life is Strange – Épisode 1, une belle surprise.

J’avais reçu il y a quelques mois le communiqué de presse de l’annonce de Life is Strange, mais je ne m’étais pas trop penché sur le jeu au départ. Puis, plus tard, j’ai regardé rapidement suite à un tweet lu par hasard ce qu’était ce jeu et là je me suis dit “Ah, mais quel idiot ! J’aurais du me renseigner avant…”. Sur la papier, c’était en fait tout ce que je pouvais aimer. À la tête du jeu, les développeurs de chez DONTNOD, ce studio français qui avait déjà créé Remember Me. Cette fois-ci, ils s’attaquent alors à un jeu qui est un peu dans la même lignée que les jeux de Telltale, c’est à dire que le jeu est composé de plusieurs épisodes et qu’ils sortent tous séparément à la suite avec quelques semaines d’écart. De plus, tous vos choix sont enregistrés et auront alors une influence pour la suite de votre aventure. Cependant et j’y reviendrai, on est tout de même pas vraiment dans un Telltale, même si globalement le concept reste le même. J’ai donc terminé le premier épisode et je vous propose rapidement, de découvrir mon avis sur ce jeu, disponible sur PS4, PC, PS3, Xbox 360 et Xbox One.

Il faut savoir qu’avant même de jouer au premier épisode, j’ai directement acheté le pass pour avoir tous les épisodes, puisqu’il me restait quelques euros dans mon porte monnaie de mon compte PSN (je l’ai acheté sur PlayStation 4) et de ce fait, je me suis dit que c’était l’occasion de me faire plaisir ! J’ai donc téléchargé le premier épisode et je l’ai lancé (mais je jouerai à la totalité des épisodes quand ils seront disponibles). De toute façon, je ne m’attendais pas à grand chose, si ce n’est de passer un peu de bon temps devant ma télévision.

LifeIsStrange_Screenshot_2

Pour faire un rapide point sur le scénario, on incarne donc Max, une jeune fille de 18 ans, étudiante en photographie, qui va se retrouver confrontée à des évènements étranges. Elle va être dotée d’une particularité (et qui joue aussi beaucoup en faveur du gameplay) : la possibilité de remonter dans le temps. Le premier épisode sert d’ailleurs surtout à expliquer de manière plus globale, ce qu’elle vit et ce qui lui arrive, mais je ne vais rien dire de plus afin de vous laisser découvrir ça par vous même. Dans ce genre de jeu, le scénario est essentiel (c’est même le point le plus important) et je ne veux donc pas spoiler votre future aventure.

L’aventure commence donc à son université, après un petit passage interactif, on va donc devoir aider Max dans ses choix. Comme je l’ai précisé plus haut, nos choix auront d’ailleurs une influence sur la suite, il est donc important de les choisir avec minutie. Dès le début, on apprend donc à utiliser le pouvoir de Max et ainsi, on va pouvoir reculer dans le temps pour éviter certains évènements. Le tout, afin de rendre le monde dans lequel elle vit, plus serein. D’ailleurs, je parle de Max et je voudrais plus globalement parler des autres personnages du jeu. Je trouve que sur ce point là, il y a eu de la part du studio un réel travail. En effet, j’ai trouvé tous ces personnages très attachants et avec des personnalités différentes intéressantes (bien que loin d’être originales dans quelques cas). Tout cela permet alors une immersion plus grande dans le jeu. Puis, je précise que ce n’est pas parce qu’on incarne une adolescente de 18 ans qu’on est face à un jeu qui s’adresse obligatoirement aux ados. Je pense très honnêtement qu’il peut être destiné à tous, jeunes comme plus âgés.

Vous allez donc essayer de résoudre quelques “énigmes” pour avancer, tout en interagissant avec l’environnement qui vous entoure. Pour cela, vous allez alors pouvoir utiliser à quelques moments votre pouvoir pour remonter dans le temps. Ce dernier est je trouve, une bonne idée, surtout qu’il est plutôt bien utilisé et ne nous fait pas vraiment perdre le fil de l’histoire. Mon seul reproche peut-être, c’est qu’il est à mon avis un poil sous exploité. Mais bon, ça peut évoluer dans les prochains épisodes.

LifeIsStrange_Screenshot_3

Le jeu propose un univers travaillé, particulier, très attachant et à la fois très réussi. De plus, la bande son, il faut le dire, est juste fantastique. J’ai été conquis par tout cela et c’est une réelle surprise pour moi. C’est aussi ça qui permet de le différencier d’un Telltale. Car tout cela réuni n’a plus rien à voir avec ce que Telltale fait. Puis, il y aussi ce côté “Point and click” (bien que pas vraiment… Mais, ça s’en rapproche) que j’ai adoré dans le jeu. Il y a eu un réel effort sur tout l’environnement et sur le soin apporté à plusieurs petites choses afin de faire en sorte que le joueur se sente transporté dans le jeu (les dialogues y contribuent notamment). Personnellement, c’est tout ce que je demande et recherche dans un jeu. D’ailleurs, je voudrais souligner le fait que le journal intime de Max (qu’on peut consulter tout au long de l’épisode) est vraiment complet et très intéressant. Il contient de nombreuses informations et permet de comprendre un peu plus le scénario et le profil de certains personnages. Je rajoute aussi que le téléphone de Max est plutôt bien intégré au jeu, avec des messages qui arrivent tout au long de votre aventure et qui défilent avec ses réponses. J’ai trouvé ça vraiment top. Pour ma part, j’ai adoré toute l’ambiance et l’environnement.

Après, très honnêtement, oui, on ne fait pas grand chose. On avance, il y a quelques interactions avec certaines choses dans le jeu, mais on est pas face à un jeu si complet que ça au niveau du gameplay et des possibilités de ce que l’on peut faire. À mon avis, il faut plus prendre Life is Strange comme un film interactif. Je sais que pour certains, c’est rédhibitoire et qu’ils ne trouvent pas qu’on s’amuse sur ce type de jeu, c’est pour cela que je le mentionne, mais moi, c’est en fait presque ce que j’aime le plus. Au niveau des commandes, on se retrouve alors avec quelque chose de simple (mais du coup, ça le rend aussi accessible à tous). Attention, simplicité ne veut pas forcément dire que ce n’est pas intuitif, bien au contraire.

Puis, globalement, au sujet de l’univers du jeu, je trouve que graphiquement, il y a une vraie pâte “Life is Strange” et c’est un gros plus. Je précise aussi que je me souviens précisément encore de certains scènes marquantes de cette épisode. C’est plutôt rare de mon côté de garder des souvenirs précis de quelques scènes dans le jeux auxquels je joue. La dernière fois qu’un jeu m’avait autant plu et marqué, c’était Soldats Inconnus.

LifeIsStrange_Screenshot_1

L’épisode peut se terminer en 1h30 ou 2 heures si ce dernier est fait en fonçant et sans faire attention à tout ce qui vous entoure. Pour ma part, j’étais proche des 3 heures, en sachant que j’ai tout de même fait le tour de ce qu’il y avait autour de moi et fouillé un peu partout. Je trouve que ça reste une durée de vie raisonnable pour un épisode, vendu à 5 euros (du moins à l’unité).

“C’est un coup de coeur !”

Pour moi, cet épisode 1 de Life is Strange est juste une réussite. J’ai adoré et j’ai été transporté dans cet univers de manière plutôt rapide. C’est même un coup de coeur en fait ! Je pense vraiment qu’on est là, face à un jeu au fort potentiel. J’attends avec beaucoup d’impatience l’épisode 2, qui devrait normalement sortir à la fin du mois de Mars. Il faut de toute façon prendre en compte que cet épisode 1 est avant tout un épisode introductif. J’espère donc que le jeu ne va pas me décevoir par la suite car je trouve que la barre a déjà été placée très haute. Je ne peux que vous le recommander, même si effectivement, 2 heures, ça peut paraitre un peu court. Après tout, le jeu est vendu un peu moins de 20 euros pour les 5 épisodes. Donc, si on fait le compte, ça fait environ 10 heures (si on admet les 2h/épisode)… Pas de quoi forcément se plaindre (surtout quand on voit la durée de vie des jeux AAA de chez M. PlayStation. Vous avez dit The Order ? Ah, je vois pas de quoi vous voulez parler…). Puis, ça, c’est au minimum. Si vous explorez tout, vous en aurez pour un peu plus de temps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>