Avis : PaRappa The Rapper Remastered (PlayStation 4)

Il y a des classiques dans le monde vidéo-ludique qui n’ont plus à faire leurs preuves. C’est le cas notamment de PaRappa The Rapper qui était sorti il y a de cela plus de 20 ans sur PlayStation 1 ! Bon, pour tout vous dire, j’ai joué quelques années plus tard à PaRappa (difficile à sa sortie, j’étais un petit nain, je n’avais que 8 mois…) quand j’étais enfant vers mes 5-6 ans. Je connaissais donc plutôt très bien le jeu et je dois bien avouer que c’est une licence que j’affectionnais beaucoup, même si je me souvenais avoir terminé plus d’une fois le jeu à cause de sa courte durée de vie à l’époque. Quoi qu’il en soit, PlayStation a décidé de sortir une version remasterisée du titre sur PlayStation 4 ! La question est alors toute simple : que donne ce retour de la licence en 2017 ?

Ce test a été réalisé avec une version envoyée par PlayStation.

Avant toute chose, sachez que c’est une version remasterisée. Comprenez par là que ce n’est en rien un nouvel opus mais c’est tout simplement le même titre, en version HD pour la PlayStation 4. Si vous lancez le jeu, vous le verrez d’ailleurs très vite… J’aurais vraiment aimé que le menu (qui est une petite catastrophe) soit tout de même revu. Il ne correspond plus vraiment aux “normes” d’aujourd’hui et c’est un peu problématique. En effet, c’est pénible d’y naviguer et de l’utiliser. Heureusement, il n’y a pas non plus 10000 options, ce qui reste tout de même largement utilisable.

Graphiquement, les personnages en papier tout fins comme dans Paper Mario font toujours autant leur effet. Cela donne au jeu un côté mignon, tout en lui créant un vrai univers graphique. Qu’on se le dise : HD ou pas, cela ne change pas grand chose… Ici, on ne cherche pas à avoir un beau jeu, mais simplement à retrouver les sensations qu’on pouvait avoir sur le titre par le passé (ou à le découvrir pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’y jouer).

On ne va pas se le cacher : le point fort du jeu est évidemment sa bande-son que je trouve exceptionnelle et qui n’a pas pris une ride. Avec son hip-hop des années 90, le jeu se révèle toujours aussi plaisant à jouer grâce à ses musiques entrainantes. Malheureusement, vous n’aurez que 6 niveaux à terminer pour en finir avec le jeu… Ceci dit, n’ayez crainte, vous pourrez les refaire autant que vous le souhaitez afin d’améliorer votre score. En effet, chaque niveau peut être terminé avec la note “Cool”, ce qui offre un peu de challenge en plus.

Au niveau du gameplay, c’est du classique pour un jeu de rythme et celui-ci n’a pas bougé d’un poil. Il faudra appuyer sur les touches au bon moment et en rythme ! À noter que le 4ème niveau est toujours buggé (cela aurait pu être corrigé depuis le temps). En effet, il ne faudra alors pas trop vous fier à l’écran mais plutôt au son pour être en rythme. Vous risquez probablement de vous arracher plus d’une fois les cheveux ! Alors que vous pensez bien faire, vous voyez votre score descendre sans trop comprendre… C’est frustrant et hyper chiant.

Pour ce qui concerne la durée de vie, on va dire que le prix du jeu me semble plus ou moins juste. Un jeu qu’on peut terminer en moins d’une heure (1h30 si vous êtes en galère sur le niveau 4 ou plus même…) ne vaut pas plus de 15€, c’est une certitude.

Le niveau de l’enfer…

“J’ai adoré PaRappa The Rapper sur PlayStation 4… mais c’est vraiment trop court.”

Bref, vous l’aurez compris j’ai adoré PaRappa The Rapper sur PlayStation 4… mais c’est vraiment trop court. On commence à s’éclater et paf, c’est terminé. J’aurais aimé quelques niveaux en plus, mais non, il n’en est rien. Cependant, il est quand même bon de préciser que le jeu est vendu au prix de 15€ (et 12€ pour les membres PlayStation Plus) et que ça les vaut plus ou moins malgré tout. Rien que la bande-son mérite d’être écoutée alors pour ça : craquez en achetant le jeu ! 🎶

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>