Avis : Love Simon, un film nécessaire et “feel good”

Il y a quelques jours, j’ai pu voir en avant première avant sa sortie en France le 27 juin prochain le film Love Simon au cinéma. Adapté du roman “Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens” de Becky Albertalli, ce film qu’on pourrait considéré comme “film pour ados” est réalisé par Greg Berlanti et raconte l’histoire de Simon, 16 ans. Le synopsis est le suivant : Simon est gay mais personne ne le sait. En ligne, il va rentrer en contact avec un autre jeune homme et commencer à créer un lien fort avec lui. Cependant, à un moment donné ce “secret” risque d’être révélé et tout va basculer pour lui, quand son identité va être révélée…

Tout d’abord, avant toute chose je voudrais dire clairement que ce film n’est pas destiné qu’aux ados comme j’ai pu le lire. Sur la forme, oui, c’est une histoire d’amour entre des adolescents avec ses côtés parfois un peu légers comme on le retrouve dans certains teen movies mais le message et les valeurs derrière le film sont bien plus forts que cela. Ce film est nécessaire, que ce soit pour diffuser le message que l’homosexualité n’a rien d’anormal et que le coming-out est quelque chose de surréaliste (car on ne demande jamais aux hétérosexuels de faire leur coming-out). C’est aussi agréable de voir un film qui traite de ce sujet sans tomber dans les clichés et les raccourcis inutiles qui bien souvent, ne font que déservir la cause.

Au casting, on retrouve l’excellent Nick Robinson pour jouer le rôle de Simon et même Katherine Langford que l’on connait pour le rôle d’Hannah par exemple dans 13 Reasons Why. Ces personnages vont évoluer dans un lycée et une banlieue plutôt classiques avec leurs amis. En clair : une vie identique à celles de millions d’autres adolescents, que l’on va pouvoir découvrir dans leurs moments du quotidien. Le casting est plutôt très bon et de ce point de vue car on ne peut que saluer la crédibilité de tous les acteurs, c’est clairement une bonne surprise.

Si l’on revient au film, ce que j’ai apprécié c’est qu’il ressemble à toute autre comédie romantique que j’aurais pu voir au cinéma. Simplement ici, cela a pour sujet central une histoire d’amour entre deux ados gays. Cette normalité générale est la force du film. Ainsi, le message est clair : si vous n’avez pas encore fait votre Coming Out et que vous êtes comme Simon, tout est normal, il n’y aucune raison de se sentir mal. C’est la première fois que je vois ce sujet abordé de la sorte et rien que pour ça, Love Simon est unique mais également important; il faut le diffuser.

Attention, Love Simon n’est pas non plus un film qui tombe dans le pathos loin de là. Au contraire, c’est vraiment “feel good” et on rigole également parfois. Après, évidemment, ne vous attendez pas au film de l’année et à mon sens, ce n’est pas le but. On va dire que vous passerez un bon moment et que la simplicité de ce film fait sa force, mais vous ne serez pas là face à un film aux rebondissements incroyables, le tout reste plutôt plat. Deux choses ressortent avant tout : bonne humeur et humour. Je note notamment une scène où les autres personnages passent un par un devant leurs parents pour leur annoncer sur un ton assez grave “Papa, Maman… je suis hétérosexuel”. Une sorte de coming-out inversé, qui montre le côté surréaliste de ce moment que devrait connaitre Simon.

Le film ne vous laissera pas indifférent. Certaines situations sont surréalistes et font réfléchir et on aurait presque envie à travers l’écran de secouer les personnages auxquels on s’attache bien vite. Tout cela fait qu’on vibre à chaque instant du scénario avec Simon et chaque mot, chaque geste, chaque action semble si sincère. Tout repose sur les personnages grâce à un casting très réussi. Pour le reste, Love Simon n’est pas extraordinaire sur tous les autres points si ce n’est sur la bande-son qui elle, tire son épingle du jeu. Et en même temps, est-ce que c’est nécessaire que ce film soit parfait sur tous les autres points ? Non, je ne pense pas. J’ai passé un super bon moment devant le film et je crois que la phrase utilisée pour la campagne publicitaire se suffit à elle même : “On mérite tous une première grande histoire d’amour”.

“Love Simon est un film important et nécessaire”

Love Simon ne sera pas là pour vous donner une leçon, vous dire ce qu’il faut faire, ne pas faire. Love Simon est un film qui est juste, touchant, parfois drôle et plein de sincérité. Ici, on vous montre les difficultés d’un adolescent gay mais qui finalement ne devrait pas se poser toutes les questions qu’il se pose. Alors oui, le film n’est pas parfait (et parfois un peu mielleux c’est vrai), mais il a le mérite d’être le premier film à potentiellement grosse audience et publicité à traiter de ce sujet de cette façon. Vous l’aurez compris, Love Simon est un film important, nécessaire et en plus devant lequel on passe un bon moment !

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. 1

    J’ai beaucoup aimé la manière dont cette histoire de coming out a été abordée. Beaucoup d’humour et de légèreté, tout en restant juste et sérieux ! Comme tu le dis si bien dans ton titre, un film nécessaire …

  2. 2

    J’ai regardé le film et j’ai été agréablement surpris. Je ne m’attendais pas à être envoûté par « Love Simon ». J’ai vraiment aimé le rôle de Nick Robinson dans ce film.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>