Test : SX Pro, le premier “linker” pour Nintendo Switch

J’ai la chance d’avoir reçu un produit unique à l’heure où je rédige cet article : le SX Pro. Il s’agit de la première dongle à brancher sur sa console Nintendo Switch et qui permet de lancer l’installation d’un firmware modifié pour lancer des backups de jeux. Il s’agit un peu d’une sorte de R4 ou de linker comme on a pu les connaitre sur Nintendo DS à l’époque. Après avoir testé de nombreux backups et quelques homebrews, je vous partage aujourd’hui mon avis sur ce produit !

Je souhaite également remercier le site Jeux-Linker.com pour m’avoir fait parvenir ce produit. Vous pouvez acheter le SX Pro directement sur leur site.

Présentation du SX Pro

Le SX Pro est le premier produit payant permettant de hacker la Nintendo Switch. Le produit est composé de plusieurs choses : une dongle qui se branche sur la console et un petit bout de plastique à insérer à la place d’un Joy-Con pour lancer le hack (ainsi qu’un câble micro-USB fourni dans la boite). Cette dongle permet alors en réalité de lancer un Custom Firmware (comprenez par là une version du logiciel de la console modifiée) dans lequel on peut alors lancer des homebrews ainsi que des copies de jeux.

Sachez tout de même que ce produit coûte environ 50€. Il faut rajouter à ce prix une carte Micro SD sur laquelle vous mettrez vos jeux à lancer ainsi que les fichiers d’installation du SX Pro. Préférez plutôt une carte micro SD avec de bons débits en lecture et en écriture ainsi qu’au moins 64GO de stockage (mais 128GO c’est également très bien, tout dépend du nombre de jeux que vous souhaitez mettre sur votre console).

Installation du SX Pro, une dongle facile à utiliser pour Nintendo Switch

Il existe d’autres techniques pour lancer sur Nintendo Switch des homebrews (logiciels non officiels qui sont développés par des passionnés : émulateurs, petits jeux, utilitaires, etc…) ou bien même depuis peu des jeux. Mais franchement : c’est compliqué et pas forcément très sécurisé. Ainsi, c’est là que la Team Xecuter (qui est l’équipe créatrice du SX Pro) vient ajouter sa plus-value : un produit concret, très fonctionnel et où tout se déroule sans accro. Je vous explique comment on installe tout cela !

  1. Tout d’abord, rendez-vous sur le site de la team à cette adresse puis téléchargez SX OS.
  2. Vous obtiendrez alors un fichier boot.dat, à placer à la racine de votre carte Micro SD. Notez par ailleurs qu’il est conseillé d’utiliser une carte SD au format exFat car sinon les fichiers de plus de 4GO (pour les jeux notamment) ne passeront pas.
  3. Maintenant, assurez-vous que votre console est éteinte (et toujours sans avoir réinséré la carte SD). Branchez le SX Pro sur cette dernière et allumez votre console normalement. Vérifiez que la diode sur la dongle est verte. Si c’est le cas, c’est que vous pouvez continuer la procédure ! Éteignez donc la console de nouveau (pas de mode veille, il faut l’éteindre).
  4. Laissez brancher la dongle puis insérez maintenant la carte micro SD (sur laquelle vous avez mis votre fichier .dat) et enlevez le joy-con droit pour y mettre le petit bout de plastique dans le rail. Maintenant, il faut rester appuyé sur le bouton “volume +” et appuyer une fois sur le bouton power. Vous arriverez alors sur un écran “SX OS”. Trois options s’offrent à vous : Boot custom FW, boot original FW (pour démarrer votre console normalement) ou Options. Choisissez “Boot Custom FW”. Des avertissements s’affichent (comme quoi il vous faut une licence notamment), faites suivant. À ce moment là, un nouveau fichier va apparaitre sur votre carte SD. Une fois la console bien démarrée, éteignez la machine.
  5. Deux options s’offrent alors à vous : valider la licence par internet depuis la console (cela fonctionne si votre Nintendo Switch est connectée à internet, mais nous déconseillons cette technique pour éviter le ban de Nintendo) ou bien alors récupérer un fichier licence-request.dat qui est apparu sur la carte micro SD. Nous allons opter pour la deuxième option.
  6. Maintenant, rebranchez votre carte micro SD à votre ordinateur et rendez-vous sur cette adresse. Une fois que cela est fait, vous pouvez charger votre fichier licence-request.dat dans le champ prévu à cet effet. Un autre fichier nommé “licence.dat” se téléchargera alors. Mettez le à la racine de votre carte SD, puis une fois déconnectée de votre ordinateur, vous pouvez la remettre dans la Switch.
  7. Pour démarrer en mode Custom Firmware, il faut refaire l’étape 4 et re-choisir “Boot custom FW”. Vous n’aurez à ce moment plus aucun message d’avertissement. La console redémarre et c’est bon ! Vous pourrez lancer vos backups. Pour cela, pensez bien à mettre des jeux au format .xci à la racine de votre carte SD. Rappelons que le téléchargement de jeux est illégal et qu’il faudra donc réaliser vous même vos backups, comme nous l’avons fait lors de ce test ! 😉
  8. Pour ouvrir le menu de vos jeux et choisir lequel vous souhaitez lancer, il suffit depuis le menu de la Nintendo Switch d’aller dans l’album. Enjoy !

Le SX Pro fonctionne bien ?

Une chose est certaine : le produit est abouti. Très honnêtement, je n’ai de mon côté pas rencontré de gros bugs. Je note juste un petit souci sur le lancement d’un de mes backups : 1-2 Switch (mais il semblerait que l’équipe travaille déjà sur le problème d’autant qu’ils sont très actifs car en quelques jours on a déjà eu le droit à deux mises à jour de l’OS). Sinon, tout est très fonctionnel : on peut quitter un jeu, y revenir, passer sa console en veille puis y revenir. Très honnêtement, c’est assez bluffant quand on voit à quel point le tout tourne bien. En réalité, cela ne change pas du tout d’une cartouche traditionnelle car l’OS “émule” une cartouche. Pour cette raison, vous ne devez d’ailleurs pas avoir de cartouches dans la console pour jouer à vos backups.

Cependant, ce produit a aussi quelques défauts : il est payant tout d’abord (alors que la faille se base sur un exploit public tout de même) alors que d’autres équipes travaillent sur des solutions gratuites qui devraient bientôt voir le jour. Ensuite, il faut systématiquement rebrancher la dongle si vous avez complètement éteint la console pour relancer le CFW (Custom Firmware) et c’est un peu dommage. Notez qu’il existe dans les options un mode “Auto RCM” qui permet justement de ne pas avoir à faire cela mais il est encore très instable. Le risque ? Si votre console s’éteint car elle n’a plus de batterie, vous ne pourrez plus la recharger de nouveau ou la rallumer. En clair : on déconseille tant que ce n’est pas au point ! Ne prenez pas le risque. Sinon, je ne vois aucun autre point négatif tellement le produit est abouti.

Attention : Nintendo semble avoir le ban facile

Depuis plusieurs semaines sur les forums pullulent des avis de nombreux joueurs qui ont tenté de lancer des logiciels non autorisés sur leur console. Ainsi, Nintendo n’a pas attendu pour bannir ces joueurs. En effet, il semblerait que sur la Nintendo Switch, Big N ait bien soigné ses protections anti-piratage. En clair : si votre console est connectée à internet et que Nintendo détecte du code non officiel, vous ne devriez pas faire long feu… Votre console risque d’être bannie pour le jeu en ligne. Ainsi, il vous sera impossible de faire une partie de multi sur Mario Kart 8 par exemple ou bien encore Splatoon 2. Le but étant évidemment d’éviter les tricheurs en ligne qui viendraient gâcher l’expérience de jeu. Pour cette raison, on vous conseille de toujours être en mode avion par sécurité en attendant plus d’infos.

Conclusion

On ne va pas se mentir, ce SX Pro vaut clairement ses 50 euros et est une belle surprise. Le produit est bien fonctionnel et fait tout ce qu’on peut lui demander. Cependant, cela coûte 50€ et certains développeurs travaillent actuellement sur des Custom Firmware gratuits qui ne nécessitent pas de dongle. Ainsi, j’ai bien peur que le SX Pro devienne rapidement obsolète par la suite. Notez tout de même que pour l’heure il s’agit du meilleur moyen de lancer des backups et homebrews sur Nintendo Switch et que le produit est très bien fini, de qualité et que l’équipe Xecuter est sérieuse et cela nous promet un réel suivi du SX Pro. En clair, il devrait y avoir encore pas mal de mises à jour, de quoi faire perdurer le produit dans le temps. Vous vous demandez si je recommande ? Évidemment ! C’est aussi la méthode la plus simple aujourd’hui, elle pourra je pense (si on suit un tutoriel étape par étape), être compréhensible par tous.

Où acheter le SX Pro pour Nintendo Switch ?

Il existe sur le site de la team Xecuter une liste de revendeurs officiels. De mon côté cependant, je ne peux que vous recommander le site Jeux-Linker.com car je sais au moins que leurs produits sont officiels et que le colis est bien soigné. Tout s’est bien passé de mon côté et c’est la raison pour laquelle je préfère conseiller ce site dans lequel j’ai confiance suite à cette collaboration.

Vous aimerez aussi...

10 Comments

  1. 1

    Est-ce que les sauvegardes pour un jeu que l’on possède déjà sont réutilisables ou les jeux lancés depuis le linker sont repris à 0 sans possibilité de récupérer ses parties?

    • 2

      Les sauvegardes sont sur la console. Donc par exemple, si j’ai commencé Mario Kart 8 Deluxe depuis la cartouche et que je joue ensuite à la version lancée depuis le SX Pro (linker), la sauvegarde reste la même et je ne perds rien. On peut donc récupérer ses parties en effet.

  2. 3
  3. 5

    Bonjour,

    suite à la riposte de Nintendo avec le bannissement des consoles et joueurs qui sont online avec le linker, est ce que vous jouer sur internet ou vous mettez la Switch en mode Avion à chaque fois ?

    • 6

      Bonjour,

      Je n’ai de mon côté pas encore reconnecté ma console à internet. Je ne peux donc pas vous répondre (elle reste en mode avion). Cependant, il y a toujours un risque d’être banni oui.

  4. 7

    Bonjour,
    Après avoir joué sur le custom FW en mode avion, si je repasse sur l’original FW pour jouer à mariokart en ligne avec la cartouche , je prends un risque ?

  5. 9
    • 10

      Bonjour Florian,

      Les fichiers NSP sont des fichiers à installer sur la console. Pour cela, il faut utiliser le DevMenu qui sert à les installer. Néanmoins, ces fichiers n’étant pas légaux, vous ne les trouverez pas ici. Il y a cependant de nombreux autres tutoriels sur internet (et notamment sur des forums).

      Bonne continuation :-)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>