Test : Spider-Man, l’homme araignée signe un presque sans faute (PS4)

J’ai reçu il y a quelques jours un code pour télécharger Spider-Man sur PlayStation 4. Néanmoins, je voulais absolument terminer le jeu avant de vous en proposer le test ! C’est pourquoi ce dernier a un peu tardé et je m’en excuse. Je vais donc vous partager mon expérience sur le titre qui je dois l’avouer, est au delà de mes espérances…

Ce test a été réalisé avec une version du jeu envoyée par PlayStation.

La première chose qu’on note quand on lance Spider-Man, c’est que le jeu est sublime. C’est un fait et c’est franchement dingue pour un jeu sur console. Ensuite, la deuxième chose qui m’a marqué, c’est évidemment la liberté dans les déplacements et les mouvements. Le monde ouvert est dingue et c’est à mon sens une prouesse d’avoir réussi à faire en sorte que tout soit si fluide, car j’avais peur de cela notamment en passant d’une toile à une autre entre deux bâtiments. C’est justement là que c’est fort et qu’Insomniac Games a réussi : on a parfois juste envie de se balader et de profiter de l’open world. Avec une telle licence, il faut dire que l’erreur n’était pas permise.

Un système d’XP bien pensé qui vous pousse à faire de nombreuses missions

Après avoir passé une introduction qui sert plus à prendre en main le jeu qu’autre chose, vous allez alors pouvoir découvrir le jeu et son fonctionnement. Vous comprendrez rapidement que vous pourrez alors suivre les missions principales ou bien également faire des quêtes annexes. Autant vous le dire de suite, vous allez pouvoir facilement doubler le temps que vous passerez sur le jeu si vous décidez de tout faire ! Il y a en effet quelques objets également à récupérer sur la carte. Tous ces objectifs vous feront par ailleurs gagner de l’XP, qui vous permettra alors monter de niveau. Plus votre niveau est haut et plus vous débloquez des points vous permettant d’améliorer vos compétences par exemple ou bien d’autres capacités (grâce à votre costume par exemple). Il y a alors une envie de tout améliorer au maximum et également d’avoir par exemple le plus de costumes différents. Tout ce contenu permet alors d’enrichir considérablement le contenu du jeu.

Les phases de combat : un élément clé du jeu

Le combat est probablement la partie la plus importante du jeu. En effet, vous le verrez si vous avez l’occasion d’y jouer : vous devrez vous battre en quasi permanence. Là encore, ces phases sont bien pensées et les nombreux combos que vous pouvez réaliser ajoutent une certaine stratégie que vous mettrez en place en fonction des différents types d’ennemis qui vous feront face. Néanmoins, je ne suis à titre personnel pas fan de ces combats et je les ai presque trouvé trop nombreux (car à un moment, ça devient vraiment répétitif). Heureusement, pour contrebalancer cela vous aurez aussi quelques phases d’infiltration qui elles pour le coup sont vraiment plus intéressantes.

Une narration réussie, notamment grâce aux cinématiques

Mention spéciale aux cinématiques qui pour le coup sont dignes d’un film d’animation ainsi que de la bande-son est des doublages entièrement en français avec les voix officielles. Forcément, ça peut réveiller certains souvenirs chez les fans de la licence Marvel ! Par ailleurs, l’humour est lui toujours présent comme c’est le cas dans les films. Bref, le contenu est conséquent, le jeu est bien pensé, le gameplay aux petits oignons… On aurait presque peu de choses à redire. Je dis bien presque.

Néanmoins, tout n’est pas parfait avec ce Spider-Man…

Les missions ne sont pas les plus variées, c’est un fait. Du coup, ça peut lasser et ainsi on en va pas forcément se tourner vers les missions annexes par peur de faire toujours la même chose une fois de plus. On appréciera quand même le fait d’avoir des objectifs annexes comme par exemple le fait de devoir prendre en photos tous les bâtiments de la carte. En parlant de carte justement, elle est immense. Il s’agit tout simplement de Manhattan à l’échelle réelle et de ce point de vue, c’est un pur bonheur que d’évoluer dans la ville. L‘Open World est à mon sens l’une des forces du titre.

Néanmoins, tout n’est pas parfait… On ne va pas se mentir, le jeu est très bon, oui. Je me suis éclaté, oui. Ceci dit, je n’ai pas pu m’empêcher à de nombreux moments de penser à Infamous en jouant. J’avais presque l’impression que c’était le même jeu, sauf que cette fois-ci on avait collé un skin Spider-Man par dessus. Ça m’a vraiment perturbé et je me dis que c’est logique quand on sait que derrière il s’agit de la même équipe, mais c’est à se demander s’ils n’ont pas un peu abusé de ce côté là en reprenant beaucoup d’éléments identiques.

“Spider-Man est une réussite sur de nombreux points”

Vous l’aurez compris, ce Spider-Man est une réussite sur de nombreux points. Je ne suis pas spécialement fan de la licence et pourtant j’ai été complètement conquis par l’univers, le gameplay, les graphismes et plus globalement l’expérience de jeu. Je regrette simplement le fait d’avoir eu l’impression de jouer à Infamous avec un skin Spider-Man… Mais bon, c’est le même studio qui était à la tête du développement du jeu et cela peut expliquer des similitudes. Quoi qu’il en soit, ce titre est sans conteste l’un des jeux phares de cette année 2018 sur PlayStation 4 et son succès est amplement mérité ! Mention spéciale aux plus de 20 heures de jeu qu’il m’aura fallu pour venir à bout de l’histoire principale du jeu.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>