Test : Huami Amazfit Bip, la montre connectée de Xiaomi à 50€

Ce n’est plus un secret pour personne si vous me suivez maintenant, je suis un grand fan de la marque Xiaomi depuis pas mal de temps maintenant. Dès qu’un produit est disponible, je ne résiste que très rarement à l’acheter… Mais il y en a un pour lequel j’ai particulièrement attendu : l’Amazfit Bip. Il s’agit d’une montre connectée avec un GPS intégré qui sur le papier promet 45 jours de batterie (si on ne connecte pas la montre au téléphone) et 30 jours en utilisation classique grâce notamment à son écran e-ink. Intéressant, surtout à 50€, non ? Je vous en parle !

Tout d’abord, pour ce qui concerne l’appairage et la mise à jour avec le téléphone c’est assez classique. Tout se fait avec l’application Mi Fit. Il s’agit de la même que pour la gamme de bracelets connectés Mi Band (je vous avais déjà proposé un test de la première et deuxième version de ces bracelets sur le blog d’ailleurs). Par conséquent, les données s’affichent toujours de la même façon et je dois avouer que je trouve l’application plutôt réussie une fois qu’on s’y retrouve. Les données sont claires et tout est en français et de ce point de vue là, c’est intéressant.

Un exemple de cadran personnalisé que j’ai installé sur ma montre

Une montre connectée à 50€ avec de nombreuses fonctionnalités

Si l’application Mi Fit est disponible en français, il en est toute autre chose en ce qui concerne la montre. Pour ma part, j’ai reçu une version en anglais (qui correspond à la version internationale). Il est possible via une manipulation de la passer en français, mais je ne l’ai pas encore fait car l’utilisation que j’en ai me suffit amplement pour l’heure. Les fonctionnalités sont donc nombreuses :

  • Affichage de l’heure avec possibilité de changer le cadran (si, même sur une montre connectée, il y a l’heure !)
  • Afficher votre nombre de pas, kilomètres parcours et dernier pouls enregistré
  • Tracking d’activités physiques depuis la montre : Marche, Course, Tapis de course, Vélo,… Vous pouvez alors aussi y intégrer des alertes si vos battements par minute du coeur dépassent un certain nombre par exemple.
  • La météo
  • Une alarme
  • Un chronomètre
  • Une boussole
  • L’affichage des notifications de votre smartphone

En clair, elle fait de nombreuses choses simplistes sans pour autant proposer des fonctionnalités dingues. Par exemple, pas de contrôle de votre musique (du moins par défaut, des petits malins ont néanmoins réussis) ou de jeux par exemple car il n’est pas possible d’ajouter d”applications externes sur l’Amazfit Bip. En même temps, on parle aussi d’une montre qu’on trouve maintenant à moins de 50€, difficile d’en demander plus. Précisons aussi que dans cette gamme de prix, aucune autre montre n’a un GPS intégré (gyroscope, etc) et propose de façon autonome la récolte de données aussi précises sur une course par exemple.

Un écran e-ink rétro-éclairé qui fait largement le job

À ce prix là, on retrouve évidemment un écran e-ink (en couleurs) de 1,23 pouces. En clair, la montre n’est pas très grande et se fait plutôt discrète au poignet, on regrettera juste le très grand espace perdu à cause des bordures de cette dernière. En effet, l’écran ne prend finalement que peu de place si on enlève les bordures de la montre qui sont un peu grandes à mon goût… Néanmoins, je ne peux qu’apprécier le fait qu’en plein jour, les donnés soient bien lisibles (en sachant que l’écran est rétro-éclairé également pour la nuit). Il n’est pas d’une qualité extraordinaire mais est néanmoins suffisant et c’est aussi le prix à payer pour avoir une montre avec une meilleure batterie. Notez aussi que par défaut on a 8 cadrans (mais on peut en télécharger d’autres via quelques manips simplistes) et que selon celui que vous choisissez vous aurez alors plus ou moins d’informations à votre disposition sur l’écran d’accueil : pas, pourcentage de batterie, jour, etc. Plus il y a d’infos ou plus le cadran est animé et forcément : plus celui-ci consomme de la batterie sur la montre.

Des notifications parfaitement lisibles mais un problème persiste avec la montre en anglais

Du côté des notifications, vous n’aurez aucun mal à les afficher sur l’écran. Elles défilent correctement et sont lisibles. Néanmoins, je dois juste avouer que si vous restez en version internationale c’est un peu pénible car les accents dans vos notifications ne sont pas supportés. Ils sont remplacés par des caractères spéciaux rendant alors la lecture… illisible. C’est la raison pour laquelle je songe notamment à passer la montre en français très prochainement (d’autant que c’est assez simple). Je précise également que la montre n’intégrant pas de micro, vous ne pouvez pas répondre directement depuis cette dernière, il faudra alors passer par votre téléphone.

En ce qui concerne la fiabilité des données collectées, je suis surpris comme pour les bracelets connectés de Xiaomi. Ça me semble encore mieux que le Mi Band 2 à l’époque et idem pour le sommeil. En clair : aucune crainte à avoir cela semble être assez précis. Idem en ce qui concerne les données GPS (qui sont clairement le point fort de la montre) si jamais vous êtes un sportif ! Bon, avant toute chose : ce n’est pas mon cas. Je n’ai donc pas poussé la fonctionnalité au maximum mais sachez que lors de mes tests je n’ai pas rencontré un seul souci. Elle tient donc très largement ses promesses.

Capteur cardiaque au dos de la montre.

L’autonomie, ça donne quoi ?

Alors pour ma part, j’ai un cadran personnalisé qui s’anime en permanence, même lorsque la montre est en veille et donc cela doit jouer. Néanmoins, même au départ je n’ai jamais constaté les 30 jours d’autonomie et sur ce point c’est une petite déception d’autant que je ne laisse pas ma montre connectée en permanence à mon téléphone. Je pense qu’on est plutôt aux alentours de 15 à 20 jours (ce qui est déjà très bien, on va pas se mentir). Après, même avec un cadran plus classique, on est clairement pas à 30 jours de ce que j’ai calculé donc attendez-vous plutôt à une vingtaine de jours.

Notez par contre que la montre se recharge avec un socle propriétaire via les deux ronds argentés qui se trouvent au dos de cette dernière. Il faudra donc veiller à ne pas perdre le socle, qui se branche ensuite sur n’importe quel chargeur USB.

Qui fait mieux à ce prix ? Personne !

Le bilan semble pour le coup très clair : cette montre connectée de Xiaomi et Huami propose un rapport qualité/prix incroyable. Aujourd’hui, aucune autre montre sur le marché dans cette gamme de prix peut proposer des données aussi fiables et surtout une fonctionnalité GPS si précise. On trouve la montre entre 45 et 60€ mais il faudra absolument passer par l’importation car elle n’est pas vendue en France. En tout cas pour ma part : c’est validé, je la garde au poignet au quotidien !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>