Lost in Harmony : un sublime voyage musical.

Il y a parfois des jeux qui me marquent, des jeux sur lesquels je n’aurais pourtant jamais pensé au départ me pencher et pourtant… Aujourd’hui, j’avais juste envie d’écrire un billet sur un de ces jeux, sans faire un test comme j’aurais pu le faire traditionnellement en expliquant chaque point détaillé et technique du jeu. Dans ce billet, je vais donc vous parler de Lost in Harmony, un jeu mobile développé par Digixart pour lequel j’ai tout simplement eu un énorme coup de coeur ! En fait, ce serait presque une déclaration d’amour cet article en y réfléchissant. Hélas, jusqu’aux dernières nouvelles il est pourtant difficile de faire sa vie avec un jeu mobile…

Une histoire touchante et envoutante

Pour faire simple, Lost in Harmony raconte l’histoire de Kaito et Aya qui vont tout faire pour se battre contre la maladie. En effet, Aya est touchée par un cancer et c’est justement dans cette période difficile qu’il est important d’avoir quelques moments pour s’évader. Notamment grâce aux rêves et ces dans ces derniers que les deux ados vont voir une certaine forme de combat. En soit, rien de très joyeux mais pourtant, vous allez voir qu’on à là la base d’un jeu mobile qui frôle pour moi la perfection. Même si le jeu n’est rien de plus qu’un Runner musical à la base, on y retrouve de très bonnes idées et un univers travaillé. Ces points forts permettent déjà à Lost in Harmony de se démarquer. De plus, chose plutôt rare sur les jeux mobile, il y a des cinématiques (même si elles ne sont pas exceptionnelles non plus, soyons honnête) qui permettent alors de rentrer au mieux dans l’histoire. On voit en effet les deux adolescents qui s’envoient des messages depuis leur téléphone et cela permet de comprendre rapidement leurs émotions. De plus, le fait que cela se passe dans des rêves permet d’avoir une certaine forme de poésie malgré la situation qui n’est au départ pas du tout joyeuse.

LostInHarmony-Screenshot3

La bande-son de Lost in Harmony est une réussite

Le premier niveau permet alors de prendre en main le jeu et de comprendre son fonctionnement très simple : il faut bouger de droite à gauche et appuyer sur des étoiles selon le rythme de la musique (pour faire très simple). Néanmoins, si vous ajoutez à cela un univers graphique magnifique, coloré et soigné (pour lequel je suis tout simplement tombé sous le charme !) ainsi qu’une bande son splendide avec des célèbres classiques (mais néanmoins remixés) et des chansons originales : vous obtenez le mélange parfait pour avoir la base d’un bon jeu de rythme : une bonne playlist. Écouteurs branchés sur le téléphone pour profiter au mieux de ce point, on s’éclate et on ne voit pas le temps passer. Néanmoins, il ne faut pas croire pour autant que le jeu est si facile que ça. En effet, même s’il n’y a que 13 rêves (donc comprenez par là, 13 niveaux), la rejouabilité est énorme. On a toujours envie d’améliorer son score d’autant qu’il est possible de jouer dans deux modes : normal et difficile. De quoi faire plaisir aux personnes qui trouveraient peut-être le jeu trop facile au départ. Par contre, il faudra tout de même compter un peu moins d’1h45 pour terminer le jeu d’une traite, ce qui est un peu court c’est vrai (mais ça reste honorable pour un jeu à 3.99€).

LostInHarmony-Screenshot

Ajoutez à cela un gameplay facile à prendre en main mais néanmoins pas toujours si évident dans des niveaux difficiles et vous aurez là tout simplement Lost in Harmony qui se paye alors le luxe d’être pour moi un des meilleurs dans son genre. Tout est très simple, puisque vous voyez le décor qui défile en arrière plan et vous êtes pour votre part sur un skate de face. Il suffit alors de se déplacer à droite et à gaucher et de sauter afin d’éviter les obstacles, le tout sur le rythme de la musique. Il y a aussi des boules spéciales à récupérer dans chaque niveau pour augmenter votre score. Rajoutez à cela des passages dans lequels il faut appuyer sur des sortes d’étoiles (une fois de plus au bon moment, sur les bonnes notes de la musique) et vous obtiendrez un gameplay plutôt bien équilibré. Au final, vous allez alors avoir une jauge de points et une note. Le but étant évidemment de remplir au maximum cette jauge afin d’obtenir le meilleur pourcentage.

De plus, j’ai apprécié le fait de pouvoir débloquer des éléments pour nos personnages afin de pouvoir les personnaliser (nouveaux skates, vêtements,…). Ce n’est pas grand chose, néanmoins, c’est toujours un petit plus appréciable.

LostInHarmony-Screenshot4

Place à la créativité de la communauté…

Pour moi, dans un jeu, la communauté c’est primordial. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Little Big Planet est mon jeu préféré. Je pourrais rester des heures à jouer à tous les très bons niveaux créés par la communauté sur ce dernier. Donc, quand en plus de cela, vous ajoutez dans un jeu mobile comme celui-ci un éditeur de niveau, vous augmentez considérablement la richesse du jeu ainsi que sa durée de vie. C’est aussi un moyen de fidéliser le joueur et de permettre à tous de s’exprimer. Je n’avais pas vu ce point là dans les différentes news que j’avais pu apercevoir sur le jeu, ce qui je dois l’avouer du coup, a été une belle découverte quand je l’ai vu dans le menu du jeu. D’autant que ce que je préfère dans ce mode c’est la possibilité de jouer avec les propres musiques de votre appareil ou avec tous les titres disponibles sur Soundcloud. Et quelle bonne idée ! À noter en plus que l’éditeur de niveau se révèle être vraiment complet, de quoi passer vraiment du temps sur des créations. De plus, si vous aimez les réalisation d’un membre de la communauté en particulier, vous avez même la possibilité de s’abonner à ce dernier pour ne rien louper de ses prochains niveaux.

LostInHarmony-Screenshot2

Les niveaux de la communauté.

“Inattendu, poétique et graphiquement sublime”

Avec ce premier jeu, Digixart se paye le luxe de rentrer dans la cour des grands par le petit porte. Inattendu, poétique, graphiquement sublime : Lost in Harmony est certainement LE jeu de ce premier trimestre 2016 sur mobile. Tout est réussi du début à la fin, sans le moindre faux-pas. Et le jeu est encore régulièrement mis à jour pour corriger les bugs. Ainsi, vous savez ce qu’il vous reste à faire maintenant : craquer pour le jeu sur iOS (qui est vendu à 3.99€), ou au moins essayer les quatre premiers niveaux sous Android (le début étant gratuit, il faudra ensuite débourser un peu moins de 4€ pour la version gold et l’intégralité des niveaux). Seul petit point faible : sa durée de vie. Néanmoins, pour le prix c’est plus qu’honorable. Et de plus, on peut rejouer à chaque niveau pour améliorer son score, ou bien alors compter sur la créativité des joueurs avec les niveaux de la communauté. À noter que Digixart rajoutera probablement de nouveaux niveaux dans les futures mises à jour et qu’un compteur dans le menu annonce qu’à 100.000 joueurs Gold, un nouveau personnage avec son histoire fera son apparition. Bref, je crois que vous l’aurez compris Lost in Harmony est un vrai coup de coeur ?.

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

    Je suis totalement d’accord avec toi, c’est vraiment un sublime voyage musical. J’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>