Instagram, je n’en peux plus de toi et de tes utilisateurs.

Il y a quelques années, je vous racontais la merveilleuse histoire d’Instagram, tout fraichement racheté par Facebook… Quelques années plus tard, je suis là à regarder ce désastre. Je ne supporte plus ce réseau social, je ne le lance plus sur mon téléphone. Je crois sincèrement n’avoir jamais autant ressenti de dégoût pour un service web/application que pour Instagram. Sur ce blog je vous parle à coeur ouvert, comme toujours, avec mes coups de coeur mais aussi mes coups de gueule. Je voulais aujourd’hui vous parler d’Instagram, ce réseau social que je cherche à fuir à tout prix.

Instagram, c’est sympa. C’est beau, c’est merveilleux, c’est joli. J’ai utilisé Instagram tous les jours, sans cesse pendant plusieurs années, avant de finalement m’en écarter un peu. Aujourd’hui, je ne l’utilise même plus à but personnel. L’idée de départ était bonne, un réseau social autour de la photo, je ne pouvais qu’apprécier. Quelques années plus tard, je suis là à regarder ce qui se passe avec ce réseau social et une impression permanente est là face à moi : tout est fake.

Instagram ou comment être dans la masse pour être dans la norme.

Quand je lance Instagram, c’est le monde des bisounours. Un monde irréel mais qui est considéré comme la norme par de nombreuses personnes. Ton voisin part en vacances : tu vois toutes ces photos. Sympa, non ? Oui, ça peut, sauf quand le voyage devient la norme et tu vois la vie de millions de personnes qui ne font que des voyages, tu as l’impression que l’argent tombe du ciel et que c’est une norme. Une vie parfaite qui ne l’est pas mais les utilisateurs donnent l’impression qu’il faut être comme eux, ce sont des modèles. Je parle des voyages, mais ça pourrait être le cas pour de nombreuses autres choses. Bref : je ne supporte plus de voir des gens qui s’inventent une vie et encore moins ceux qui te donnent des leçons de vie. Si tu ne ressembles pas à ton idole sur Instagram, tu as raté ta vie ? Mais dans quel monde vit-on ?

Aujourd’hui, Instagram me met réellement mal à l’aise. Alors oui, il y a encore des comptes très biens et où chacun partage son quotidien normalement, avec de belles photos (et ce n’est pas le problème). Sauf que la course aux likes, aux followers et à la popularité n’a jamais été si forte que sur Instagram j’ai l’impression et ça, ça m’énerve, ça m’angoisse. Pour moi, ça ce n’est pas la vie. Vivre pour l’image qu’on va renvoyer aux autres est à mon sens surréaliste. Cette réflexion est peut-être de mon côté lié à d’autres choses. Ces dernières semaines je me pose plein de questions sur les nouvelles technologies en général : je commence à saturer des écrans. Je pense avoir besoin d’une détoxication aux écrans, véritablement. Je travaille toute la journée devant un ordinateur, je rentre chez moi ? Je suis encore en train d’écrire des articles sur mes blogs. Dès que je sors, que je me balade, que je bois un verre avec des amis, c’est des moments que j’aime, mais aujourd’hui même dans ces moments : mes amis prennent tout en photo pour le mettre sur Instagram et ça me rend dingue. Je pense que j’ai besoin de me déconnecter, internet peut rendre fou. Je pars presque 15 jours en vacances dans quelques jours et pour la première fois en 8 ans, j’ai décidé de partir sans ordinateur. Alors oui, j’ai encore mon téléphone connecté à internet, c’est une évidence, mais ça me fera du bien de simplement couper mes mails et de nombreuses autres choses. En fait : tout ce que je déteste sur Internet aujourd’hui, j’ai l’impression qu’Instagram arrive à le réunir à un seul et même endroit.

Vivez pour vous avant de vivre pour les autres à travers Instagram.

On me dira qu’il suffit de suivre les bonnes personnes. Oui, mais même des personnes que j’aimais suivre ne postent plus rien que je peux éventuellement juger d’intéressant. Aujourd’hui, je fais défiler des photos sans même avoir envie de liker. Je regarde le texte, les photos et je me dis “Tout le monde à une vie formidable, c’est merveilleux…”, en réalité je sais que ce n’est pas le cas. Je me mets à la place de tous ces gamins qui voient ça comme de modèles à suivre. Ils suivent leurs influenceurs et personnalités favoris qui ont une vie de rêve et qui enchainent les placements de produit. Instagram, pour moi, tu n’as plus rien de réel. Alors oui Instagram, je te fuirais aussi longtemps que je le peux, je n’en peux plus de voir cette course aux followers permanente. Ces personnes qui se disent influentes mais dès que tu regardes leurs followers, tu vois que 60% sont faux et achetés parce que pour eux, c’est gratifiant pour leur image. Instagram ce n’est pas la vie, c’est déprimant, gerbant. Ce n’est que mon avis, mais comme toujours, j’ai souhaité vous le partager en toute honnêteté. Chacun fait ce qu’il souhaite, moi en tout cas, j’ai décidé d’éviter le réseau social au maximum. Malheureusement, je suis Community Manager en agence web et je l’utilise donc pour des clients quotidiennement… Et mon dieu que ça me gonfle. S’il vous plait : vivez pour vous avant de vivre pour les autres. Partagez vos photos, oui, mais ne courrez pas après la gloire éphémère des réseaux sociaux. La vraie vie est formidable, profitez-en sans avoir besoin de la vivre à travers les réseaux sociaux.

Bref, au revoir Instagram, je t’aimais pourtant beaucoup au départ.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>